Crédit conso : arnaque ou bonne idée ?

Mon argent
DirectLCI
Alors que l’encours des crédits à la consommation en janvier 2019 atteignait les 179 millions d’euros selon la Banque de France et que la souscription à ce type de crédit connaît une recrudescence depuis quelques mois, nous nous interrogerons ici sur la pertinence du recours au crédit à la consommation.

Alors que l’encours des crédits à la consommation en janvier 2019 atteignait les 179 millions d’euros selon la Banque de France et que la souscription à ce type de crédit connaît une recrudescence depuis quelques mois, nous nous interrogerons ici sur la pertinence du recours au crédit à la consommation. Retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur le crédit conso, nos conseils pour choisir le plus adapté à votre situation et le plus intéressant mais aussi comment financer ses dépenses sans avoir recours au crédit conso. 

Ce qu’il faut savoir sur le crédit à la consommation

Le crédit à la consommation permet de financer un projet si vous ne disposez pas des fonds nécessaires ou si vous ne souhaitez pas piocher dans vos placements. Il permet d’emprunter une somme allant de 200 euros à 75 000 euros maximum dont le remboursement s’étalera sur 3 mois minimum et pourra aller jusqu’à plusieurs années. Il s’agit donc d’un prêt souscrit par un particulier auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit avec un montant déterminé, une durée fixée à un taux connu à l’avance.


Il existe différents types de crédits à la consommation : affectés ou non. Cela signifie que vous pouvez souscrire un crédit sans que la somme empruntée soit dévolu à un projet en particulier ou bien souscrire un crédit dont les fonds sont consacrés à une dépense précise : financement de travaux, acquisition d’un véhicule, etc. Il peut être intéressant de choisir un crédit affecté afin de bénéficier d’un prêt parfaitement adapté à vos besoins. Par exemple, vous pourrez avoir recours au crédit-bail en optant pour une location avec option d’achat (LOA) dans le cadre de l’acquisition d’une voiture. Mais le plus important est de bien comparer les différents crédits auxquels vous pourriez avoir recours pour financer votre projet. 


Envie d’en savoir plus ? Retrouvez tous nos conseils sur l’acquisition d’une voiture en location avec option d’achat.

Nos conseils pour bien choisir son crédit à la consommation

D’abord, prêtez une attention particulière au TAEG (Taux Annuel Effectif Global) qui correspond au véritable coût du crédit, tous frais compris, primes d’assurances incluses. En souscrivant un crédit consommation, vous devrez en effet rembourser une somme correspondant à la fois au montant emprunté mais aussi aux intérêts ainsi qu’à d’autres frais annexes comme les frais de dossier. Pour comparer le coût de différents crédits, ne vous focalisez donc pas sur le montant des intérêts mais sur le TAEG qui prend en compte l’ensemble des éléments qui participent au coût du crédit. 


Ensuite, nous vous conseillons de ne pas minimiser l’importance de la mention obligatoire : « un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager ». Attention aux situations de surendettement. Votre reste à vivre en prenant en compte la mensualité du crédit doit être suffisamment important pour ne pas mettre vos finances personnelles en péril. 

Enfin, il conviendra absolument de s’adresser à un organisme fiable qui respecte la réglementation. L’organisme prêteur doit notamment remettre à l’emprunteur une fiche d’information standardisée qui décrit les caractéristiques du crédit auquel le particulier souhaite souscrire. Il doit aussi lui laisser la possibilité de se rétracter durant les 14 jours qui suivent la souscription.


Retrouvez notre comparatif des organismes de prêt

L’info en plus : anticiper ses dépenses et épargner en vue de leur financement

La solution la moins onéreuse et à toujours privilégier, c’est bien évidemment l’épargne régulière, qui vous permettra de financer tous vos projets sans avoir à payer d’intérêts ou de frais annexes. Pour cela, prévoyez un support d’épargne par projet à financer et n’oubliez pas de vous constituer un fonds d’urgence destiné à régler les factures imprévues sans avoir recours au crédit conso. Découvrez les placements qui vous permettront de vous constituer une épargne de précaution.


Pour découvrir Café de la Bourse 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter