Crédit d'impôt : dans quel cas renoncer à l'avance de janvier peut éviter d'avoir à rembourser cet été

Crédit d'impôt : dans quel cas renoncer à l'avance de janvier peut éviter d'avoir à rembourser cet été
Mon argent

DÉCALAGE - Si vous touchiez des crédits d'impôt l'an dernier mais qu'entre temps vos habitudes ont changé, vous risquez d'avoir à rembourser l'été prochain un versement que le fisc vous aura fait en janvier. Afin d'éviter cette régularisation, vous pouvez modifier cette avance jusqu'au 10 décembre.

Attention à l'effet boomerang de l'avance de crédit ou réduction d'impôt, si votre situation ou vos habitudes ont changé cette année. Vous pourriez en effet vous retrouver à devoir rembourser le fisc en septembre 2021 après avoir reçu en janvier un éventuel trop perçu. C'est ce que la direction générale des Finances publiques explique par mail, ce lundi 28 septembre, aux contribuables potentiellement concernés. 

C'est le cas si vous faisiez appel à une garde d'enfant ou à une femme de ménage l'an dernier ou encore si vous versiez des dons ou des cotisations syndicales... mais qu'entre temps ces dépenses ont diminué voire cessé. Par exemple, votre enfant initialement gardé par une assistance maternelle a pu débuter la maternelle. 

Lire aussi

Un acompte calculé sur l'année précédente

Ces dépenses, considérées comme récurrentes, donnent lieu à une avance de 60% de réduction ou crédit d’impôt, afin que les intéressés n'aient pas à avancer cet argent maintenant que l'impôt sur le revenu est prélevé à la source mois après mois. Mais comme cet acompte est calculé sur la base de la dernière déclaration de revenus portant sur l'année 2019 (remplie au printemps 2020), il peut ne plus correspondre à la situation actuelle. 

Ce décalage éventuel n'apparaîtra alors aux yeux des agents du fisc que dans la prochaine déclaration portant sur la situation en 2020, qui sera donc à remplir au printemps 2021. Une régularisation à la hausse ou à la baisse sera alors effectuée dans la foulée pendant l'été. Il s'agira alors soit du versement des 40% restants, soit du remboursement total ou partiel de l'avance finalement versée en trop. 

En vidéo

Crédit d'impôt : comment ça marche ?

La marche à suivre pour modifier l'avance de janvier

Pour les contribuables qui le souhaiteraient, l'administration fiscale explique dans son mail la marche à suivre pour modifier cette avance. La démarche facultative peut en effet présenter l'avantage d'"éviter d'avoir à rembourser un éventuel trop perçu l'été prochain", explique-t-elle.  

Il convient alors, dès à présent et jusqu'au 10 décembre, de réduire ou de supprimer l'avance depuis son espace particulier sur Impots.gouv.fr, rubrique "Gérer mon prélèvement à la source", menu "Gérer vos avances de réductions et crédits d'impôt".

A défaut de cette démarche, l'avance sera versée mi-janvier sur le compte bancaire de l'intéressé. Ce qui peut - à condition de ne pas oublier que l'on aura à la rembourser un jour - constituer une avance de trésorerie. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement, écoles ouvertes... les pistes envisagées par Emmanuel Macron à la veille d'un nouveau tour de vis

Pourquoi les écoles pourraient rester ouvertes en cas de reconfinement ?

EN DIRECT - Plus de la moitié des lits de réanimation occupés par des malades du Covid-19

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent