Crise : 4 règles à respecter pour survivre à la récession

Crise : 4 règles à respecter pour survivre à la récession

CONSEILS - La crise sanitaire a eu un fort impact sur l’économie et forcément sur les différents placements des particuliers. Suivrez nos conseils pour affronter au mieux la crise et voir l’avenir plus sereinement.

Alors que la crise sanitaire est au cœur des préoccupations de tous les Français, la crise économique engendrée par la pandémie devrait dans les semaines et mois à venir se faire plus prégnante. La récession est bien là et les prévisions de croissance de l’INSEE, ou plutôt de décroissance, sont là pour l’attester, avec une estimation d'évolution trimestrielle du PIB français au deuxième trimestre 2020, à -17 %. Les particuliers en seront forcément affectés. 

Quels sont les solutions à mettre en place pour affronter au mieux la crise ? Découvrez dans cet article 4 moyens de préparer le pire et de faire face aux turbulences dans les meilleures conditions. 

Avoir un fonds d’urgence bien rempli

Parce que l’on n’est pas à l’abri dans le contexte actuel d’une perte de revenus, qu’il s’agisse du chômage partiel pour les salariés ou bien d’une dégradation du chiffre d’affaires, des honoraires ou des recettes pour les professions libérales et commerçants, voire même d’un licenciement, il est indispensable de pouvoir affronter cette période avec un fonds d’urgence bien rempli. Votre épargne de précaution doit en effet représenter environ 6 mois de salaire, le temps de pouvoir toucher les aides auxquelles vous pouvez prétendre (chômage, fonds d’urgence, etc.) et de pouvoir rebondir. 

Il est recommandé de détenir cette épargne de précaution sur un placement à capital garanti, comme un livret bancaire par exemple, qui permet de retrouver à n’importe quel moment l’intégralité des sommes versées sur ces supports. 

Découvrez notre Top 10 des meilleurs livrets bancaires du moment.

Diversifier au maximum son patrimoine

Pour ne pas être impacté trop violemment par la crise économique et financière, mieux vaut s’assurer que son patrimoine est bien diversifié et revoir éventuellement son allocation d’actifs. Vous devrez en effet être présent à la fois sur les marchés monétaire, immobilier, actions, obligataire. Il conviendra également de limiter ses positions sur les actifs les plus risqués, notamment les actions d’entreprises appartenant à des secteurs fragilisés par le confinement et la pandémie. 

Lire notre article Que faire d’un mauvais placement ?

Garder une vision long terme pour ses placements

Attention cependant à ne pas vous débarrasser de tous vos titres en cédant à la panique ! Toutes les actions ne sont pas, en période de récession, de mauvais placements. Loin de là ! Même s’il convient de bien adapter vos placements à votre goût du risque, il est nécessaire de garder son sang-froid et d’adopter une vision de long terme pour votre patrimoine. La récession n’est que passagère et les actifs chahutés pendant cette période, s’ils possèdent de bons fondamentaux, devraient remonter lors de la période d’expansion. Ce qui compte, c’est la valorisation de votre capital sur le long terme.

Consultez notre article Comment investir en période de récession ? 

Se former et se faire accompagner dans ses investissements

L’investisseur aurait tout intérêt en cette période mouvementée à mettre l’accent sur la formation et l’accompagnement. En effet, il serait judicieux de mettre à profit cette crise en développant ses compétences pour optimiser son portefeuille en tenant compte de son aversion au risque. Il nous paraît également pertinent en cette période trouble de choisir de se faire accompagner, par un conseiller en gestion de patrimoine par exemple, qui saura vous proposer les meilleures solutions pour vous permettre de valoriser votre capital sur le long terme en prenant bien en compte votre profil d’investisseur.

Découvrez nos 12 conseils pratiques pour débuter en Bourse.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Déplacement, écoles, vaccination, couvre-feu... ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

Peut-on circuler sans limite ce week-end de retour de vacances ? Le 20H vous répond