Danio, Yopa! : un bon en-cas, vraiment ?

Mon argent
CONSO - Les yaourts concentrés se présentent comme des "en-cas" qui ont tout pour plaire. Sont-ils capables de caler ? Qu'ont ils de plus que les autres laitages ? Metronews les passe au crible avec l'aide d'une nutritioniste.

Ils sont apparus cette année au rayon frais des supermarchés. Les yaourts concentrés sont "super consistants", "riches en protéines", contiennent "deux fois plus de lait" qu'un yaourt normal. Autre avantage : élaborés avec du lait écrémé, leur taux de matière grasse flirte avec 0%. Sur le papier, toutes ces qualités en font apparemment des en-cas parfaits pour combler un petit creux. Mais que valent-ils vraiment ?

Danio (Danone) et Yopa! (Yoplait), les principaux acteurs de ce marché présentent clairement "un intérêt pour les collations ou les en-cas", évalue pour metronews la nutritionniste Béatrice Benavent-Marco, qui assure des consultations en ligne sur Maconsultationdietetique.fr . "Leur richesse en protéines (entre 7,3 g et 10 g pour 100 g, selon les variétés, NDLR) ont une action rassasiante", explique-t-elle tout en soulignant qu'"on retrouve des taux similaires dans du fromage blanc 0%, voire plus élevés dans des petits suisses 0%".

"N'occultez pas le côté plaisir !"

Attention toutefois aux différentes variétés. " Quand ils sont sur lit de fruit, ces yaourts concentrés sont très riches en sucres rapides", observe-t-elle. Donc, si vous voulez rester raisonnables, seuls les "nature" sont indiqués. Et cela vaut aussi pour les fromages blancs et petits suisses. Côté porte-monnaie, ne négligez pas ces bons vieux produits. Le petit Yoplait nature 0% avoisine par exemple les 2,80 euros le kilo (par pack de 12) contre 6 euros le kilo pour Danio – vendu en pot de 150 g – et un peu moins de 5 euros le kilo pour Yopa! – pot de 100g.

Cela dit, ce petit luxe peut vous faire du bien. "N'occultez pas le côté plaisir !", recommande la spécialiste. En effet cette nouvelle approche marketing peut rendre ce produit sympathique et attrayant. Et l'avoir dans votre réfrigérateur ou au bureau vous évitera peut-être de craquer pour des barres chocolatées au distributeur. Elles sont quatre fois plus caloriques et "ne contiennent quasiment que des glucides et des sucres rapides, incapables de recharger durablement les batteries" ou, pire, des chips "trop grasses et trop salées".

Le verdict

Ces yaourts concentrés s'en sortent finalement bien. Ce sont des en-cas raisonnables mais à condition de les prendre "nature". Dernier conseil de notre nutritionniste : vous pouvez éventuellement y ajouter un petit biscuit pour tenir sur la durée mais pas trop de sucres.

EN SAVOIR + >> Que faire en cas de grosse faim entre deux repas ?
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter