Dépassements d'honoraires en clinique : les factures vont être salées en 2017, surtout à Lyon et Paris

DirectLCI
SANTE - En cas de dépassement d'honoraires, attendez-vous à une baisse des remboursements des complémentaires santé en 2017. Opérations le plus souvent facturées au dessus du tarif Sécu, villes les plus concernées, solutions pour limiter la facture... 60 millions de consommateurs consacre une vaste enquête à ce sujet.

A partir du 1 janvier 2017, ceux qui se font opérer en clinique risquent d'en être pour leur poche même s'ils sont couverts par une bonne mutuelle. Les complémentaires santé vont en effet abaisser encore d'un cran le plafond de remboursement des dépassements d'honoraires, dans le cadre de la réforme dite des "contrats responsables". Celui-ci sera désormais fixé à 100% du tarif de la Sécurité sociale (après avoir été abaissé à 125% au printemps 2015). C'est surtout dans les cliniques que les sommes qui resteront à la charge du patient, après remboursement, risquent de faire mal au portefeuille. 


C'est ce qui ressort d'une enquête publiée dans le numéro du mois de janvier 2017 de 60 millions de consommateurs, en kiosque ce mardi 27 décembre 2016.  Afin de dresser un tableau de la situation, la revue s'est associée au site 66 Millions d'impatients pour compiler les données de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH). Voici ce qu'il faut en retenir en quatre points. 

  • 1Un tiers des opérations en clinique plus chères que le tarif Sécu

    Sur les 14,5 millions d’interventions réalisées en clinique en 2015, 4 millions ont donné lieu à des dépassements d’honoraires. C'est-à-dire que leurs facturations étaient supérieures au tarif fixé par la Sécurité sociale, de 214 euros en moyenne. Un montant en hausse de 30% en quatre ans. Cela se chiffre au total à près de 867 millions d’euros de dépassements d’honoraires en clinique, contre environ 70 millions d'euros dans les hôpitaux publics.
  • 2Varices, nerf carpien, ligament croisé... donnent lieu aux plus gros dépassements

    Chirurgie de la cataracte, pose de prothèse de hanche, accouchement, ablation de tumeurs du sein...parmi les dix types d'opérations les plus pratiquées en clinique, sept affichent un taux de dépassement supérieur à 100%. Au dessus donc du nouveau plafond de prise en charge. Celles qui donnent lieu aux dépassements les plus importants sont l’extraction de varices, la libération du nerf carpien au niveau du poignet et celle du ligament croisé du genou. Exemple : pour l’extraction des varices, le dépassement moyen est de 226 euros, alors que le tarif de la Sécu est fixé à 167 euros. Soit 59 euros qui restent à la charge du patient, avec les règles qui entrent en vigueur en janvier. Dans les cas les plus extrêmes, il arrive que cette même opération soit facturé 500 euros, soit 333 euros de la poche du patient après remboursement.
  • 3Peu de dépassements à Nantes ou Poitiers, beaucoup à Lyon ou Paris

    Les prix varient beaucoup d'une région à l'autre. Au point que dans certaines villes se faire opérer sans se retrouver avec une facture salée est quasiment mission impossible. C'est tout particulièrement le cas à Lyon où 84% des cliniques pratiquent des dépassements d'honoraires mais aussi à Strasbourg (81%), Grenoble (76%) ou Paris (71%). En revanche, c'est plus rarement le cas à Metz (20%), Nantes (32%), Rouen (35%) ou Poitiers (36%).
  • 4Comment limiter la facture ? Trouver un chirurgien de secteur 1

    Les patients qui ne veulent pas grever leur budget ont intérêt à se renseigner sur les tarifs pratiqués par leur chirurgien avant de se faire opérer. De manière générale, il faut privilégier les praticiens installés en secteur 1, c'est-à-dire sans dépassement d'honoraires. Voire en secteur 2, s'ils ont adhéré au contrat d'accès aux soins (CAS) qui sont autorisés à appliquer des dépassements mais de façon modérée. Pour les trouver, rendez vous sur l'annuaire Ameli.fr (le site de l'Assurance maladie) ou sur sa version pour mobile (iOS ou android).

Pour accéder à l'annuaire sur le site Ameli.fr, c'est ici.

Pour y accéder sur l'appli c'est ici (iOS) ou (android).

En vidéo

Augmentation des tarifs des complémentaires santé

En vidéo

JT WE – Les services de chirurgie ambulatoire se modernisent pour le bien-être des patients

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter