E-chèque-vacances : pourquoi la SNCF ne les accepte-t-elle plus ?

Mon argent
INTERNET - Impossible d'utiliser la version électronique du chèque-vacances pour acheter des billets de train sur le portail de réservation en ligne de la SNCF. La compagnie invoque un manque de succès de ce mode de paiement et des difficultés techniques. Elle assure cependant sa volonté d'intégrer sa future version annoncée à l'horizon 2020.

Le e-chèque-vacances est la version électronique du chèque-vacances papier. Présenté en coupure de 60 euros intégrant un code à gratter, il est utilisable uniquement sur Internet et peut être complété par un règlement par carte bancaire. Il permet de réserver et payer "des milliers de destinations et d'activités" dans les secteurs de "l'hébergement, des loisirs sportifs, des séjours ou transports, de la culture et des loisirs", précise sur son site l'Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV), l'établissement public qui encadre ce mode de paiement.


À l'heure où l'on réserve presque tout en ligne, il a donc tout pour plaire... sauf qu'il n'est pas accepté par OUI.sncf (ex-Voyages-sncf.com), la plateforme de réservation de la compagnie ferroviaire. Une impossibilité signalée ce lundi 29 juillet sur le portail destiné aux professionnels du tourisme TourMag.com, qui relaie un échange entre une usagère et l'équipe de la SNCF laissant en effet comprendre qu'il n'est actuellement pas possible de régler l'achat de billet avec un e-chèque-vacances. Il avait pourtant été question de les accepter en 2016, comme en témoigne un communiqué de presse de l'époque, retrouvé par Capital.fr

Contactée par LCI, la SNCF confirme en effet  qu'un "partenariat a été noué en juillet 2016" avec l'ANCV. Le site de la société des chemins de fer a alors accepté les paiements électroniques en e-chèque-vacances pour les billets de train, jusqu'à ce que cet accord prenne "fin en juin 2017".


En cause, selon la SNCF, un manque de succès et des difficultés techniques : "Cette solution était relativement peu déployée parmi les utilisateurs et ne permettait pas de proposer toutes les options habituellement utilisées par les clients, notamment l'échange et le remboursement de billets".

Un futur "chèque-vacances connect", qui devrait être accepté sur OUI.sncf

Pour l'heure, il est cependant possible d'utiliser le chèque-vacances papier en gares et boutiques SNCF pour acheter ses billets. Il est aussi utilisable sur OUI.sncf en posant "une option" en ligne puis en se rendant au guichet pour procéder au règlement avec les coupons. A noter qu'il est possible de poser une option jusqu’à 48 heures avant le départ du train et uniquement pour un billet "échangeable et remboursable de TGV InOUI, Intercités, Thalys et Lyria", énumère la SNCF. L'option est à l'inverse exclue "sur les tarifs non échangeables et non remboursables, sur OUIGO, Eurostar, TER hors correspondance, animaux et pour les commandes comportant 7 à 9 passagers. 


La situation devrait toutefois bientôt évoluer. L'ANCV annonce en effet à l'horizon 2020 un "chèque-vacances connect" qui viendra remplacer l'actuel e-chèque-vacances. Et "OUI.sncf travaillera bien entendu à intégrer ce moyen de paiement dans ses parcours d’achat dès qu’il sera disponible", nous assure-t-on.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter