Electricité, emprunt, assurance :  c’est le moment de renégocier ses contrats

Electricité, emprunt, assurance :  c’est le moment de renégocier ses contrats
Mon argent

DÉMARCHES - Passer en revue ses différents contrats, en vue de passer chez la concurrence, peut faire économiser jusqu'à plusieurs milliers d'euros, selon une étude publiée ce mardi par Meilleurtaux.com. Des efforts qui pourront vite s'avérer rentables.

C'est une bonne façon d'occuper son temps pendant le confinement. Passer en revue ses différents contrats pour les renégocier ou passer à la concurrence. Dans une étude dévoilée ce mardi 5 mai, le comparateur en ligne Meilleurtaux.com a ciblé, exemples chiffrés à l'appui, ceux qui peuvent potentiellement faire économiser des sommes loin d'être ridicules. Voici un aperçu qui pourrait vous donner envie d'entreprendre quelques démarches administratives.  

Renégociation de crédit immobilier : il est encore temps de profiter des taux bas

Bien que les taux d’intérêt aient légèrement remonté depuis le début du confinement, ils restent actuellement extrêmement bas, à 1,13% sur 20 ans et 1,38% sur 25 ans en avril, selon l'Observatoire crédit logement CSA également publié ce mardi, et qui fait référence dans ce domaine. Vous pourriez-vous donc y gagner en renégociant votre prêt maintenant que les banques recommencent à étudier les dossiers non urgents.  

En pratique, dans la plupart des cas, l'opération vaut la peine si votre taux est supérieur d'un point au taux actuel. A noter toutefois qu'une différence de 0,7 point suffit si votre emprunt de départ dépasse 250.000 euros. Pour que la démarche soit réellement intéressante, deux autres conditions sont à cumuler : un capital restant à rembourser d'au moins 70.000 euros et être dans le premier tiers de la durée de remboursement.

"Depuis début 2020, le gain moyen réalisé dépasse les 10.000 euros", au sein du réseau de Meilleurtaux.com, observe Maël Bernier, sa porte-parole. Par exemple : 250.000 euros empruntés à 2,5% sur 20 ans en 2015 peuvent actuellement donner lieu à un crédit renégocié à 1,15% sur 14 ans, avec à la clef une économie totale de 16.245 euros. A noter que dans ce cas les mensualités hors assurance restent quasiment identiques, passant de 1.325 euros à 1.323 euros.

Lire aussi

En vidéo

L’immobilier, à l’arrêt depuis six semaines, prépare sa reprise

Assurance emprunteur : jusqu'à 3 fois moins chère pour les même garanties

Signée au moment de la conclusion du prêt immobilier, l'assurance emprunteur vous couvre en cas de décès, invalidité et incapacité temporaire de travail. "Sur ce marché, il existe une forte concurrence. Pour les mêmes garanties, la tarification peut fortement varier d'un assureur à l'autre, du simple au triple voire quadruple", observe Maël Bernier.

Or, il est permis de changer de contrat à tout moment la première année (loi Hamon) et à date anniversaire de l'émission de l'offre de prêt une fois passée cette première année (amendement Bourquin), à condition cependant que le nouveau contrat présente des garanties équivalentes. 

Par exemple, un couple dont l'un a 38 ans et l'autre 36 ans a fait baisser son assurance emprunteur de 149,56 euros par mois à 45 euros par mois en faisant jouer la concurrence. Le coût total est ainsi passé de 32.454,42 euros à 9.789,77 euros, soit une économie de 22.665 euros.

Lire aussi

Regroupement de crédits : diminuer ses mensualités tout en récupérant de la trésorerie

Si vous remboursez plusieurs crédits de front, sachez que les regrouper en un seul permet souvent de baisser le montant à rembourser chaque mois tout en se dégageant une trésorerie complémentaire pour faire face à d'éventuelles dépenses imprévues.

Par exemple, illustre encore Meilleurtaux.com : un couple gagnant 2.900 euros par mois et locataire de son logement pour 500 euros par mois remboursait quatre prêts personnels classiques et un crédit renouvelable. En les regroupant, il a pu ramener son taux d'endettement de 39% à 26% tout en récupérant 5.000 euros de trésorerie. Avant cette opération, il remboursait 627 euros par mois pour un montant total de 18.500 euros. Avec le regroupement, sa mensualité est ramenée à 271 euros (soit une baisse de 356 euros) sur 10 ans pour un montant total de 26.000 euros.

Factures d'énergie : quelques clics pour économiser en moyenne 10%

Changer de fournisseur de gaz ou d'électricité est simple et gratuit, explique de son côté Energie-info, le site d'information du médiateur national de l'énergie : "Une seule démarche à accomplir : souscrire un contrat auprès du nouveau fournisseur choisi. La résiliation de l'ancien contrat est automatique [...] sans frais et sans délais [comptez 5 à 14 jours]". Avant de passer à la concurrence, il convient cependant de bien comparer les offres en s'appuyant sur ses précédentes factures pour connaitre sa consommation.

Toute l'info sur

Nos conseils face au confinement

Consultation psy #28 - Ne pas se toucher, ce n’est pas humain !Consultation psy 27 - Travail, logement, conjoint... Vous avez envie de tout changer ? C'est normalConsultation psy#26 : que faire face à "la peur du déconfinement" ?

L'économie moyenne est alors "de 10% pour un ménage de 4 personnes habitant une maison et payant 2.000 euros d'électricité par an, mais cela peut atteindre 20%", évalue la porte-parole de Meilleurtaux.com. Par exemple : un foyer de 4 personnes équipé en tout électrique vivant dans une maison de 90 m² a fait passer sa facture annuelle de 2.800 euros à 2.400 euros en quittant EDF pour un fournisseur alternatif. L'économie est ainsi de 400 euros par an, soit 15%. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent