Electricité, fioul, bois, gaz... Votre chauffage est-il le moins cher ?

Electricité, fioul, bois, gaz... Votre chauffage est-il le moins cher ?

DirectLCI
ENERGIE - La facture de chauffage passe du simple à plus du double selon l'énergie utilisée. En moyenne elle s'élève à 1705 euros sur un an. Bois, gaz, fioul ou électrique : quel est le moins cher ?

 

Les deux tiers de l'énergie que vous consommez chez vous passent dans le chauffage. Facture moyenne : 1705 euros dans l'année (chiffres 2014 issus de l'enquête du site Quelle Energie ). Vos radiateurs sont trop vieux. Mais entre la chaudière au fioul, le poêle à bois ou encore le chauffage électrique, vous ne savez pas par quoi les remplacer. Voici quelques clefs pour vous aider à choisir.

Electricité : 1662 euros par an en moyenne

Le chauffage électrique séduit de plus en plus de ménages au point que 34% des logements l'utilisent aujourd'hui, contre 24% en 1990, selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie ( Ademe ).

Il présente l'avantage de peu coûter à l'installation et à l'entretien. Mais, à l'usage, ce n'est pas une si bonne affaire. D'autant qu'il faut s'attendre à une augmentation de son prix ces prochaines années en raison des investissements nécessaires pour moderniser le parc de production et le réseau électrique.

Le type de radiateur choisit influe sur la consommation :
Convecteur l'appareil est bon marché mais consomme beaucoup. En outre il dessèche l'air ambiant;
A inertie  permet de bénéficier d'un tarif électrique de nuit mais ne chauffe pas rapidement;
Panneau rayonnant (ou radiant) plus performant que les convecteurs mais dessèche lui aussi l'air.

Fioul : 2049 euros

En perte de vitesse, le fioul domestique n'est utilisé que dans 14% des logements, contre 20% en 1990. Cette énergie est surtout utilisée à la campagne, dans les zones non desservies par le réseau de gaz. Elle nécessite l'installation d'une cuve.

C'est le type de chauffage qui revient le plus cher mais notez que les innovations techniques changent la donne. Les nouvelles chaudières à condensation sont en effet bien plus performantes que les chaudières traditionnelles. Elles récupèrent la chaleur des fumées dégagées lors de la combustion grâce à un système qui permet de condenser la vapeur d'eau contenue dans ces gaz.

Gaz : 1544 euros

C'est l'énergie la plus utilisée pour se chauffer (44% des ménages). Le prix du gaz naturel a bondi de 40% en 10 ans mais le repli des cours du pétrole a permis de faire baisser son prix de 8% depuis le début de l'année 2015. Difficile de pronostiquer une tendance pour les années à venir.

Comme pour le fioul, les nouvelles chaudières à condensation permettent de faire baisser la facture en augmentant le rendement.

Bois : 842 euros

Les bonnes vieilles bûches brûlées dans un insert ou dans un poêle sont d'une efficacité redoutable. Le bois est 1,5 fois moins cher que le gaz naturel et près de 2,5 fois moins cher que le fioul. La stère coûte autour de 75 euros, livraison comprise. Et pourvu d'avoir une camionnette ou une remorque, il existe des moyens d'en avoir à moindre frais pour ceux qui habitent à la campagne.

Seuls 4% des ménages se chauffent au bois. La moitié d'entre eux s'approvisionnent directement dans leur propre bois ou s'arrangent avec des connaissances. Encore faut-il avoir une tronçonneuse et du temps à y consacrer.

Chauffage d'appoint  Pas moins de 7 millions de ménages ont un chauffage d'appoint au bois. Cela permet de faire une petite flambée à la mi-saison, lors d'une journée pluvieuse par exemple, sans avoir à rallumer la chaudière.


| N'OUBLIEZ PAS L'ISOLATION  | 
Avant même de prévoir de changer votre système de chauffage, commencez par améliorer l'isolation de votre habitation. Cela vous permettra de gagner en confort tout en réduisant votre facture.

Plus d'articles