Electricité : les tarifs augmenteront bien de 2,4% dès le 1er février

Electricité : les tarifs augmenteront bien de 2,4% dès le 1er février
Mon argent

PORTEFEUILLE - Le gouvernement a confirmé son intention d'appliquer dès le 1er février la hausse de 2,4% des tarifs réglementés de l'électricité proposée par la Commission de régulation de l'énergie.

Il avait le choix de l’appliquer dès le 1er février ou de faire jouer un délai de trois mois pour la mettre en oeuvre. Le gouvernement a finalement choisi la première solution.  Une hausse de 2,4% des tarifs réglementés de l'électricité (tarifs bleus résidentiels et ceux applicables aux petits professionnels) aura donc lieu dès la semaine prochaine, comme le proposait la Commission de régulation de l'énergie (CRE), l'autorité indépendante chargée notamment de veiller au bon fonctionnement du marché de l'électricité.

"Compte tenu de l'évolution modérée du tarif, et afin d'éviter d'engendrer de nouveaux rattrapages, il est prévu que le nouveau tarif entre en vigueur au 1er février 2020", a indiqué à l'AFP le ministère de la Transition écologique et solidaire. Pour rappel, l'an dernier, en pleine crise des "Gilets jaunes", le gouvernement avait temporisé et gelé les tarifs pendant l'hiver. La forte hausse de 5,9% proposée alors par la CRE n'avait ainsi été appliquée qu'au 1er juin. 

En vidéo

Comment ne pas être impacté par la hausse des prix de l’électricité

Cette nouvelle hausse des tarifs réglementés de vente (TRV) commercialisés par EDF doit représenter une augmentation de l'ordre de 21 euros par an pour la facture moyenne d'un consommateur résidentiel, selon la CRE et le ministère. 

"Les consommateurs résidentiels français bénéficient en moyenne d'une électricité beaucoup moins chère que la moyenne européenne et près de 60% moins chère que les consommateurs résidentiels allemands", avance le gouvernement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

EN DIRECT - Covid : état d'urgence et couvre-feu en Espagne, bars fermés à 18h en Italie

Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent