Emploi : les clés pour postuler en été

Mon argent

EMPLOI – On croit souvent que les recrutements tournent au ralenti durant la période estivale. Erreur ! L’été peut être un bon moment pour rechercher un job. A condition de savoir saisir les opportunités et de bien se préparer.

Rester actif
Certes, l’été, l’activité des entreprises n’est pas aussi effrénée que le reste de l’année. Mais postuler à un job au cours de cette période est judicieux. "Les entreprises travaillent toute l’année, les embauches se poursuivent donc en été", souligne Elodie Foulhoux, en charge des relations écoles et du recrutement des stagiaires et alternants chez LCL. Alors que le groupe prévoit d’embaucher 1 000 personnes en CDI cette année, dont 90 % de profils commerciaux (bac + 3 à bac + 5), la banque affirme que les critères de sélection sont les mêmes toute l’année. "Le recrutement n’est pas bradé en été. Si l’on veut obtenir un entretien pendant cette période, il faut être réactif."

Envoyer des candidatures spontanées
Plus calme, la période estivale serait même propice aux recrutements : "En juillet et en août, les recruteurs sont plus réactifs et détendus. Ils réceptionnent aussi moins de candidatures et sont donc davantage prêts à vous recevoir", affirme Dominique Moine, la directrice Emploi chez Mondial Assistance, qui profite elle-même de cette période pour rencontrer des candidats et discuter de leur projet professionnel. "C’est le bon moment pour envoyer des candidatures spontanées et essayer de toucher le marché caché, qui reste un vecteur d’emploi important. D’autant qu’en juillet et en août, les entreprises travaillent déjà sur les postes de septembre", rappelle-t-elle.  

Accepter les missions courtes
Même si les entreprises ont désormais tendance à s’organiser en interne pour les remplacements des congés d’été, éplucher les offres durant cette période reste une bonne manière de mettre un pied dans l’entreprise. "Les jeunes diplômés peuvent en profiter pour accepter des postes connexes, voire des postes en intérim, pour développer leurs compétences. A partir du moment où l’on montre que l’on est motivé et porteur de projet, on peut être identifié comme à haut potentiel et être rappelé quelques semaines ou quelques mois plus tard pour un autre poste", souligne Alain Mlanao, le directeur général de l’agence de recrutement Walters People.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter