Enedis : 130.000 disjoncteurs potentiellement défectueux doivent être vérifiés

Mon argent

ÉLECTRICITÉ - Enedis mène une campagne pour localiser des "disjoncteurs de branchement" défaillants, signalés par un fabricant. Dans le cadre d'une opération qui a commencé cet été, encore 130.000 appareils (sur 300.0000) doivent être contrôlés. Les personnes potentiellement concernées sont prévenues par courrier.

Par principe de précaution, Enedis procède à la vérification de milliers de disjoncteurs. Selon les informations de Ouest France, ce jeudi 31 octobre, "130.000" appareils peuvent "présenter un défaut de fabrication" susceptible d'affecter la sécurité de l'installation chez les particuliers. Une campagne de localisation des disjoncteurs en question est donc actuellement en cours. 

Joint par LCI, le gestionnaire du réseau public de distribution précise qu'il s'agit du "disjoncteur de branchement", et non de celui qui se situe sur le tableau électrique, à côté du compteur. "Le système de déclenchement différentiel pourrait alors ne pas fonctionner", en cas de surcharge ou de court-circuit. Se voulant rassurante, l'entreprise de service public insiste cependant sur le fait qu'il s'agit d'un "système de sécurité complémentaire, qui intervient si le dispositif en amont ne se déclenche pas". 

Lire aussi

Selon le quotidien régional, 302.000 appareils "fabriqués entre mai 2017 et avril 2019 sous les marques General Electric, Hager, Eaton et ABB" ont été identifiés comme possiblement défectueux. Prévenue par l'un des fabricants de ce possible dysfonctionnement, Enedis en a déjà vérifié 170.000 - dont la majorité s'est avérée sans défaut - depuis le lancement de sa campagne cet été. Les modèles effectivement problématiques ont été remplacés. La Bretagne et les Pays de la Loire seraient tout particulièrement touchés. 

Les personnes chez qui ces disjoncteurs potentiellement défectueux ont été installés ont reçu des courriers de la part d'Enedis leur demandant d'effectuer un diagnostic relativement simple en ligne ou par téléphone. Si le compteur est effectivement défectueux, un technicien viendra le remplacer gratuitement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter