Impôts : pouvez-vous bénéficier d'une tolérance si vous avez envoyé votre déclaration en retard ?

Impôts : pouvez-vous bénéficier d'une tolérance si vous avez envoyé votre déclaration en retard ?
Mon argent

FISC - C'est un passage obligé à cette période de l'année : remplir votre déclaration de revenus. Une tâche plus compliquée en 2020 puisque la crise a forcé les centres de impôts à fermer. Alors, y aura-t-il une certaine tolérance si vous n'avez pas réussi à finaliser cette déclaration avant la date limite, qui était fixée à mercredi soir?

Déclarer vos revenus en ligne, c'était jusqu'à ce jeudi 11 juin à 23h59 pour les départements numérotés 55 à 976, les derniers à s'y coller. Vous êtes finalement hors délais ? Si vous faites partie des procrastinateurs de la déclaration d'impôts ou tout simplement parce que vous n'avez pas obtenu les réponses nécessaires en raison de la fermeture des centres lors du confinement, il existe des solutions, mais uniquement dans certains cas.

Cela concerne notamment certains professionnels qui déclarent les produits de leur activité avec leur revenu personnel ou les usagers qui doivent déclarer des revenus dont les justificatifs ou calculs sont effectués par des tiers.

Un embouteillage dans les cabinets d'experts-comptables

Dans un cabinet d'experts-comptables interrogé par TF1, où les dossiers se sont ainsi empilés et depuis quelques semaines, l'activité est ainsi soutenue : ce mercredi, les agents remplissaient encore des centaines de déclarations pour leurs clients. La crise sanitaire durant trois mois ne leur avait pas permis d'anticiper. "Les clients avaient besoin d'énormément de conseils pour gérer leur trésorerie, pour gérer leurs personnels, les mettre au chômage partiel, les remettre en activité. Avec le confinement, on a pris beaucoup de retard...", souligne une employée.

Devant un tel embouteillage, l'administration fiscale a donc autorisé une rallonge jusqu'au 30 juin prochain, mais seulement si vous faites appel à un professionnel pour remplir votre déclaration. Un dispositif qui concerne tout de même plusieurs millions de français. Qui sont-ils ?  Dominique Pradier, expert comptable, cabinet AFIGEC nous explique : "Ce sont les avocats, le corps médical, les agriculteurs, les artisans commerçants mais aussi des salariés qui ont des revenus locatifs". 

Lire aussi

Cette année, 12 millions de Français ont quant à eux bénéficier de la déclaration pré-remplie. Ils n'avaient qu'à la valider, mais il valait mieux la vérifier : une erreur peut coûter cher.  "Vous vous exposez à une pénalité de 10% du montant dû et cela peut monter jusqu'à 40%, si l'administration vous envoie une mise en demeure à laquelle vous ne répondez pas sous un certain délai", selon Virginie Pradel, fiscaliste. 

Pour rappel, les rares contribuables qui déclarent sur papier (cela n'est autorisé que pour les personnes n'ayant pas accès à Internet) ont un répit d'une journée, donc jusqu'à ce vendredi 12 juin, pour renvoyer leur formulaire

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent