"Frais de tenue de compte" : c'est quoi, cet argent que vous prend votre banque ?

Mon argent

BANQUES - Près de 3 établissements bancaires sur 4 facturent des "frais de tenue de compte". Un service dont la définition est on ne peut plus floue et qui était gratuit voilà encore quelques années. Metronews a vérifié ces tarifs pour 12 banques.

L'air de rien, certaines banques vous ponctionnent toujours plus sans pour autant augmenter les tarifs des opérations courantes. La manoeuvre consiste simplement à faire payer de nouvelles prestations, à l'exemple des "frais de tenue de compte".

Seul un tiers des banques (32%) facturait ce service en 2010, selon le comité consultatif du secteur financier ( CCSF ). Le nombre a doublé en 2014 (61%), toujours selon cet organisme qui dépend de la Banque de France, pour un tarif moyen de 23 euros. En mai 2015, elles sont désormais 74% à faire payer la "tenue de compte" en dehors des packages, d'après les données de Semaphore Conseil, dont font état Les Echos

Et leur nombre risque de continuer d'augmenter. Ainsi, plusieurs fédérations du Crédit Mutuel devraient à leur tour, à la rentrée, rendre payantes ces prestations jusqu'ici gratuites, avance le journal économique. La Société générale prévoit d'en faire autant (pour 24 euros par an) à partir du 1er janvier 2016. 

Pour autant, toutes les banques ne s'y mettent pas encore. "Cela dépend de la politique commerciale de chaque établissement. Certains font payer des frais de tenue de compte mais proposent d'autres opérations gratuites. L'impact touche davantage les consommateurs qui utilisent peu de services", assurait à metronews l'association de défense des consommateurs CLCV , au moment de la publication en janvier de son palmarès annuel sur les tarifs bancaires.

Une ligne de plus dans le guide des tarifs des services courants

Que sont au juste ces "frais de tenue de compte" ? La définition est floue. Ils correspondent aux "frais perçus par la banque ou l’établissement de paiement pour la gestion du compte", lit-on dans le glossaire du Comité consultatif du secteur financier (CCSF). Un banquier questionné par le quotidien économique pointent "les investissements informatiques et la gestion humaine nécessaires à la gestion des comptes". 

Une prestation assez vague donc et qui n'est mentionnée dans les plaquettes de tarifs destinées au grand public que depuis 2014. Pour plus de transparence, le CCSF a en effet récemment imposé aux banques d'ajouter une onzième ligne à leur "extrait standard des tarifs" qui mentionnait auparavant seulement les dix principales opérations ou services (cotisation de carte bancaire, frais de virement, de prélèvement, etc.).

Pour vérifier quels sont vos frais de tenue de compte, vous pouvez consulter ce document sur le site de votre banque, généralement dans la rubrique "tarif". Metronews les a vérifiés pour douze banques en mai 2015. Voici le résultat :

Exemples de banques prélevant des frais de tenue de compte 
La banque postale : 4,20 euros par an
Banque populaire Val-de-France : 12,80 euros par an
Caisse d'épargne Bretagne Pays-de-Loire : 23,60 euros par an
Banque populaire occitane : 24 euros par an
HSBC : 24 euros par an
CIC : 24 euros par an
Crédit du Nord  : 24 euros par an
Barclays : 40 euros an

Exemples de banque où la tenue de compte est gratuite

BNP Paribas : 0 euro
Crédit agricole Ile-de-France : 0 euro
LCL : 0 euro
Caisse d'Epargne Paris Ile-de-France : 0 euro

Rien à payer non plus si vous avez un compte dans une banque en ligne : ING direct, Boursorama banque, Fortuneo, Hello bank, eLCL, etc.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter