Prix du gaz en hausse : 7 astuces pour réduire la facture

Prix du gaz en hausse : 7 astuces pour réduire la facture

Mon argent
DirectLCI
GAZ - Les tarifs du gaz augmentent et 75% des Français baissent le radiateur et disent avoir froid. Pourtant, il existe des astuce pour mieux se chauffer sans se ruiner. LCI vous les livre.

La facture de gaz repart à la hausse. + 1,59% hors taxe au 1er novembre.  Près de sept milions d'abonnés sont concernés.  Dans le détail, la hausse sera de 0,5% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,6% pour ceux qui s'en servent pour le chauffage et de 1% pour ceux qui en ont un double usage cuisson et eau chaude. 


Sans surprise, lorsque le prix monte, vous choisissez de baissez un peu la température. 75% des Français déclarent ainsi avoir froid chez eux. Pourtant, quelques bons réflexes peuvent vous permettre de ne pas vous geler sans exploser les frais. Voici nos 7 conseils. 

Lire aussi

Dépoussiérez vos radiateurs
La saleté et les meubles autour gênent leur fonctionnement. Nettoyez avec un torchon humide d'eau savonneuse. Vous pouvez en outre utiliser une "brosse coudée" pour les coins. Il en existe des modèles qui s'emboitent sur un aspirateur. Ne placez pas non plus de meubles à proximité ni ne posez aucun objet dessus car cela empêcherait la bonne circulation de l'air. Evitez aussi de peindre vos radiateurs, la peinture limiterait le rayonnement de la chaleur.

Lire aussi

Entretenez votre chaudière
C'est une obligation légale : vous devez faire entretenir votre chaudière une fois par an. Cela coûte environ 100 euros. Vite rentabilisés : une chaudière bien entretenue, c'est 12% d'économie d'énergie. La sécurité, c'est aussi des économies. 


Programmez votre chauffage
Près de 20% des Français se disputent à cause de la température à la maison, selon une enquête menée par l'Ifop pour  Atlantic. Posez un thermostat d'ambiance programmable sur votre installation de chauffage pour ne chauffer que lorsque c'est utile. Idéalement 19,5 degrés lorsque vous y êtes et 18 degrés en votre absence ou la nuit. 


Installez des robinets thermostatiques
Un degré de moins, c'est 7% d'énergie économisée. Le robinet thermostatique sert à régler la température de chaque pièce au degré près en modulant automatiquement le débit d'eau chaude du radiateur. Il permet donc de peu chauffer une pièce inutilisée sans pour autant y couper le chauffage – ce qui pourrait provoquer de la condensation et favoriser la moisissure sur les murs. Il coûte environ 20 euros et peut faire baisser la facture annuelle de chauffage de 10 à 20%. Seul bémol : il fonctionne uniquement sur les radiateurs à eau.

Lire aussi

Purgez vos radiateurs

Si votre radiateur est chaud en bas mais froid en haut, c'est qu'il a besoin d'être purgé afin d'expulser l'air accumulé dedans. Pour cela, arrêtez la chaudière et attendez que les radiateurs soient froids. Dévissez lentement la vis de purge (à l'autre extrémité du robinet) après avoir placé un récipient dessous. Le purgeur doit siffler puis cracher un peu d'eau. Refermez à la main après quelques secondes. Reste à rétablir la pression en remettant de l'eau dans le circuit grâce au robinet généralement situé sous la chaudière.


Vérifiez l'isolation des portes et fenêtres

Pour éviter que l'air froid s'infiltre chez vous, remplacez les joints de vos fenêtres. Quand ils sont usés, les infiltrations passent en effet entre la partie fixe et le battant. A environ 1 euro le mètre, vous éviterez du même coup les courants d'air le bruit venant de l'extérieur. Pensez à vérifier leur état tous les deux ans. Pour vos portes, vous pouvez choisir les mêmes joints, des bas de porte adhésifs ou à visser ou encore un bon vieux boudin. Attention toutefois : les infiltrations d'air doivent être conservées si votre maison n'est pas équipée d'un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC).


Fermez les volets

Pour conserver la chaleur en hiver (et la fraîcheur en été), fermez les volets, stores ou rideaux. Ils contribuent à isoler votre pièce de la température extérieure. Pour régénérer l'air, il vous faudra cependant ouvrir grand vos fenêtres 5 à 10 minutes chaque jour.

Lire aussi

En vidéo

Le ramonage a commencé

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter