Gaz : les tarifs réglementés baissent en septembre

Mon argent

FACTURE - La tendance à la baisse se confirme. Au 1er septembre, les 4,5 millions de foyers abonnés aux tarifs réglementés du gaz vont bénéficier d'un prix en recul de 0,9% HT en moyenne. Le gain dépendra cependant du profil d'utilisateur.

Ce sera le dixième mois consécutif sans augmentation. Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont diminuer en moyenne de 0,9% HT au 1er septembre par rapport au mois précédent. Bonne nouvelle donc pour les 4,5 millions de foyers concernés, alors que l'automne se profile et que les radiateurs vont sans doute bientôt reprendre du service. 

En pratique, selon les détails communiqués ce lundi 27 août par la Commission de régulation de l'énergie (CRE), cette baisse ne les touchera pas tous dans les mêmes proportions.  En effet, elle ne sera que de 0,2% en moyenne pour les ménages qui utilisent cette énergie seulement pour la cuisson. Elle atteindra 0,5% en moyenne pour ceux qui s'en servent à la fois pour la cuisson et l'eau chaude. Et culminera à 1% en moyenne pour ceux qui se chauffent au gaz. 

En vidéo

Baisse du prix du gaz : la bonne nouvelle de l'été

Lire aussi

Baisse de 11,2% depuis 2015

Ce repli reste cependant bien en deçà de la forte baisse de 6,7% intervenue en juillet, accélérant la tendance observée depuis le dernier pic de novembre. En cumulant les diminutions et les augmentations successives des tarifs réglementés de ces quatre dernières années, la baisse globale est de 11,2%, comme le montre cette courbe fournie par la CRE :  

L'évolution qui interviendra au 1er septembre découle en partie du prix du gaz, largement importé. Les calculs précis résultent cependant de plusieurs facteurs pris en compte dans la formule tarifaire définie dans l’arrêté du 27 juin 2019.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter