Après McDonald's, Starbucks annonce lui aussi la fin de la paille en plastique

Après McDonald's, Starbucks annonce lui aussi la fin de la paille en plastique

Mon argent
DirectLCI
RÉVOLUTION ÉCOLO - Elle est la dernière entreprise à rejoindre une campagne environnementale mondiale : le géant Starbucks a annoncé en début de semaine la suppression des pailles en plastique dans ses quelque 28.000 cafés d'ici deux ans. La prise de conscience est générale.

Une boisson glacée, un café chaud... On ne compte plus les fois où la paille s'est avérée pratique. Et si demain, on devait s'en passer au même titre que le sac en plastique ? La question se pose tandis que plusieurs principaux acteurs passent à l'action. Le dernier en date, Starbucks, vient d'annoncer, sur son compte Twitter,  la suppression (ou presque) de ce bout de plastique dans l'ensemble de ses cafés du monde entier d'ici 2020. 


Les pailles seront remplacées petit à petit par des couvercles en polypropylène. Un modèle que vous avez sans doute utilisé si vous êtes Frappuccino. Et qu'on soit clair, cela s'avère beaucoup moins pratique. Les seules pailles mises systématiquement à disposition du client seront en papier ou en plastique compostable fabriqué à partir d'amidon ou "d'autres matériaux durables", assure la marque. Les irréductibles pourront tout de même demander une paille en plastique. Pas d'interdiction donc, mais plutôt une dissimulation : par ce système, la chaîne envisage d'économiser un milliard de pailles par an. À ce jour, seule la ville de Seattle interdit la distribution de pailles en plastique dans les restaurants et cafés (depuis le 1er juillet), sous peine d'amende.

Une campagne environnementale mondiale

500 millions, c'est le nombre de pailles utilisées par les Américains... par jour. Les fast-food français ne sont pas en reste : ces derniers en distribuent pas moins de 3,2 milliards tous les ans. Résultat, ce petit bout de plastique se retrouve au centre d'une campagne environnementale, notamment pour la préservation des océans. Plusieurs ONG saluent les décisions de restrictions - voire d'interdictions - et d'alternatives. Et en matière d'innovation McDonald's entend également montrer l'exemple. L'enseigne a annoncé sur son compte Twitter tester depuis mai dernier des pailles en papier.

D'une manière plus générale, force est de constater que l'avenir du plastique est plus que jamais compromis. Dans le cadre de la loi Biodiversité, les cosmétiques contenant des microbilles en plastique ont été bannis. En 2020, les cotons-tiges seront à leur tour prohibés et la consommation de la vaisselle en plastique limitée. La paille en plastique devrait en faire partie. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter