Hausse du prix du tabac : ce qui vous attend pour les mois à venir

Mon argent
DirectLCI
CALENDRIER - Les paquets de cigarettes augmentent d'au moins 50 centimes ce vendredi. En cause : une hausse de la fiscalité du tabac voulue par le gouvernement pour réduire la consommation. Une augmentation progressive des taxes doit conduire à franchir la barre des 10 euros fin 2020. Détails des étapes prévues.

Fumer coûte toujours plus cher. Ce vendredi 1er mars, le prix des paquets de cigarettes augmente d'au moins 50 centimes selon les marques. La nouvelle grille tarifaire intégrant cette hausse a été fixée par un arrêté ministériel publié jeudi au Journal officiel. Elle résulte en grande partie d'un relèvement des taxes programmé par le gouvernement dans le but de réduire la consommation de tabac, le facteur prix étant considéré comme dissuasif.


Il s'agit de la huitième révision des prix du tabac depuis qu'Emmanuel Macron est à la tête de l'Etat. La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a réaffirmé cette semaine, par voie de communiqué, "la poursuite de l’augmentation des prix et des démarches d’arrêt du tabac" dans le cadre du "programme national de lutte contre le tabac 2018-2022".  

Atteindre un prix de 10 euros en 2020

La trajectoire de la hausse de la fiscalité est déjà définie. Voici les principales étapes à venir, si aucun changement n'intervient entre temps :

• Novembre 2019 : + 50 centimes

• Mars 2020 : + 50 centimes

• Novembre 2020 : + 50 centimes


Si les industriels décident de reporter ces taxes en intégralité, le prix des paquets atteindrait ainsi les 10 euros à la fin de l'année prochaine. Prenons l'exemple des Marlboro Red, qui viennent d'augmenter de 60 centimes (10 centimes de plus que la taxe pour compenser la baisse des volumes attendus) : le paquet désormais vendu à 8,80 euros passera ainsi à 10,30 euros fin 2020 (si les futures hausses sont calquées sur l'évolution de la fiscalité). 

Cette augmentation a permis une baisse des ventes de plus de 50%

"L’efficacité de l’outil fiscal pour faire baisser la consommation de tabac a été largement documentée dans la littérature internationale, mais aussi constatée en France. En effet, entre 1990 et 2005, la France a triplé le prix des cigarettes par une action fiscale. Cette augmentation a permis une baisse des ventes de plus de 50%, un début de diminution des décès par cancer du poumon chez les hommes jeunes quelques années plus tard et une multiplication par deux des revenus des buralistes", justifie le gouvernement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter