Flambée du prix du fioul : trois astuces pour remplir sa cuve à moindre frais et se chauffer moins cher

Mon argent
DirectLCI
FACTURE - Le litre de fioul coûte 30% de plus qu'il y a un an. Soumis à une taxe carbone (qui va augmenter en janvier), ce combustible est dans le viseur du gouvernement. Edouard Philippe a annoncé ce mercredi, sur RTL, qu'il souhaitait ainsi supprimer les chaudières au fioul d'ici dix ans. En attendant, LCI vous présente trois solutions pour casser les coûts de distribution.

Cher et polluant, le fioul est visé par les pouvoirs publics. Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé, ce mercredi 14 novembre sur RTL, qu'il souhaitait supprimer les chaudières fonctionnant avec ce combustible d'ici dix ans. "Nous allons développer la prime à la conversion des chaudières pour faire en sorte que les Français puissent se libérer de cette contrainte 

extraordinaire d'utiliser le fioul pour se chauffer", a-t-il ainsi déclaré, tout en promettant de prendre en charge "un tiers du coût global de transformation".


A presque 1 euro le litre (962 euros les 1.000 litres, précisément), le fioul était mardi 13 novembre 30% plus cher qu'il y a un an. Une envolée qui ne passe sans doute pas inaperçue pour les 19% de ménages se chauffant avec. Et ce d'autant plus qu'ils avaient déjà  dépensé 2.230 euros en moyenne l'an dernier pour se chauffer, selon les derniers chiffres du site spécialisé en économies d'énergie QuelleEnergie.fr.


Cette augmentation s'explique non seulement par la tendance à la hausse des cours du pétrole depuis près de trois ans, mais aussi par l'alourdissement, année après année, des taxes prélevées par l'Etat sur les produits pétroliers. Notez que cette fiscalité va s'alourdir de 3,3 centimes par litre le 1er janvier 2019. Ainsi, à moins que les cours de l'or noir ne baissent significativement d'ici là, remplir sa cuve devrait être encore plus cher l'an prochain.  

En vidéo

Fioul : bientôt une prime de conversion

Il est donc risqué de remettre à plus tard ce moment fatidique, d'autant que la chute des températures pendant l'hiver oblige à rallumer les chaudières. Mais comment limiter le montant de la facture ? LCI répertorie trois pistes... non exhaustives.  

Commandez individuellement une quantité importante

Quitte à demander à régler en plusieurs fois, remplissez votre cuve à ras bord. Vous paierez moins cher, en fin de compte, qu'en la remplissant deux fois à moitié.  Le prix du litre est en effet dégressif. Nous avions simulé, il y a deux semaines, l'exemple d'une commande passée sur le site Fioulmarket.fr (un service de Total) pour une livraison dans la semaine à Clermont-Ferrand. Résultat : 1,043 euro/l pour 500 litres, 0,983 euro/l pour 1.000 litres et 0,968 euro/l pour 2.000 litres.  Ce qui nous amène tout de même à débourser 1.936 euros dans le troisième cas. Dans notre exemple, des paiements en trois fois sans frais ou en quatre fois avec un surcoût de 20 euros sont proposés. 

Passez une commande groupée avec le voisinage

Pour casser les coûts, vous pouvez aussi vous organiser avec vos voisins. Certains distributeurs acceptent les regroupements de commande entre logements d'une même commune. Chez Fioulreduc.com par exemple, il est possible de lancer ou de rejoindre des commandes groupées directement sur le site. Le groupement moyen est constitué de trois à quatre clients mais il est possible de monter jusqu'à vingt (et même davantage sur devis). Chacun bénéficie alors du même prix au litre que s'il avait passé seul l'intégralité de la commande. 


Ainsi, par exemple, si vous vous organisez pour regrouper votre commande personnelle de 500 litres avec six voisins de votre quartier pour un total de 6.000 litres, vous payerez le même prix au litre que si vous aviez passé une commande de 6.000 litres. L'économie moyenne est de 26 euros pour chacun, indique cette société spécialisée en commande de fioul. Ces ristournes s'expliquent simplement : en faisant économiser à la fois des kilomètres parcourus et du temps de transport au livreur, vous faites augmenter ses marges. Ce qui lui permet, à son tour, de vous faire bénéficier d'un geste commercial.

En vidéo

Bon plan : et si vous achetez votre fioul avec vos voisins

Rejoignez un achat groupé organisé par une association

Autre solution collective, vous pouvez passer par les offres des associations de consommateurs. Par exemple, l'UFC-Que Choisir organise tous les mois une campagne de souscription baptisée "Choisir son fioul". Le principe est, là encore, de mutualiser les coûts. Il s'agit de passer des commandes groupées auprès des distributeurs mais, cette fois-ci à grande échelle en négociant région par région. L'économie moyenne réalisée par ce biais est de près de 50 euros, nous précise l'association.


Par exemple, pour l'offre actuelle de décembre, il convient de vous pré-inscrire (sans engagement) directement sur le site au plus tard vendredi 7 à 15h. Les différents fournisseurs sont ensuite mis en concurrence sur la base d'un nombre de clients potentiels, qui fera d'autant plus baisser les prix qu'il seront nombreux. Une fois le marché remporté par l'un d'eux, une offre personnalisée vous est proposée le vendredi en fin d'après-midi. 


A ce stade, vous restez parfaitement libre de l'accepter ou de la refuser. Vous avez ensuite jusqu'à lundi 10 décembre pour vous prononcer définitivement. En cas d'acceptation, le fournisseur vous contactera dans les quinze jours pour fixer un rendez-vous. Le paiement, auquel il faudra ajouter 5 euros en guise de participation aux frais d'organisation de la campagne, s'effectue à la livraison.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter