Horst Brandstätter, le père des Playmobil, est mort

Horst Brandstätter, le père des Playmobil, est mort

Mon argent
DirectLCI
SAGA - C'est l'histoire d'un homme qui a offert à des centaines de milliers d'enfants beaucoup d'imagination. Il a suffit pour cela d'un tout petit bonhomme en plastique, d'un peu d'inspiration et d'un tantinet de malice. Et en avant les histoires.

40 ans qu'il faisait jouer les enfants. Horst Brandstätter, patron de la marque de jouets Playmobil mais aussi inventeur du Hula-Hoop, est mort ce mercredi 3 juin à l’âge de 81 ans.

Playmobil, c'est l'histoire d'une PME familiale. Une petite entreprise allemande de jouets qui connaitra son plus gros succès avec des petits bonshommes, dont Horst Brandstätter a largement contribué au succès.

Playmobil, une succes story presque accidentelle

L'histoire retiendra ces bonshommes plutôt que les établis et caisses enregistreuses. L'histoire est aussi faite d'anecdotes : les figurines sont nées en 1974 de la nécessité, après le choc pétrolier, de fabriquer des jouets plus petits, requérant moins de matière première. L'indien, le chevalier et l'ouvrier sont aussitôt un succès. Et bientôt le système de jeux s'étendra à une infinité de personnages et de cadres. 

Chaque année, des dizaines de milliers de boîtes, du plus petit bonhomme au plus gros bateau pirate, sont toujours vendues dans le monde. 55.000 en 2012 . Playmobil a réussi à rivaliser avec Lego, réussissant le défi sur le marché du jouet à s'adresser aux petites filles quasiment tout autant qu'aux petits garçons (40% / 60%). En 2015, la marque fait sortir le handicap de l'hôpital en proposant des figurines sur fauteuils ou des chiens-guides d'aveugles. 

EN SAVOIR + >> #ToyLikeMe : Playmobil lance des figurines handicapées 

Le plastique, c'est fantastique

Le jouet se porte donc toujours très bien, merci. Mais si l'entreprise s'est depuis également lancée dans la commercialisation de pots de fleurs avec arrosage intégré dans sa matière préférée, vous continuerez surtout d'entendre ce slogan comme une madeleine : "en avant les histoires".

Parce que comme le disait Horst Brandstätter : "Ce qui fait la valeur d'un Playmobil, on ne le voit pas immédiatement en tant qu'adulte : ce sont les histoires, qui se créent dans les têtes des enfants".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter