Fin des voitures à essence et diesel en 2040 : "C'est loin d'être une exigence de bobos parisiens"

DirectLCI
INTERVIEW - Le ministre de la Transition écologique a annoncé ce jeudi dans son plan climat qu'il voulait mettre fin à la vente des voitures thermiques (essence ou diesel) d'ici à 2040. Pour l'économiste spécialiste de l'automobile Bernard Jullien, Nicolas Hulot fait là un pari "tenable".

Serait-ce bientôt la fin des voitures à moteur thermique ? Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, a en tout cas exprimé le souhait que la France ne commercialise plus de véhicules à essence et diesel d'ici à 2040, lors de la présentation de son plan pour le climat présenté ce jeudi 6 juillet 2017.

Un objectif "lourd" notamment pour les constructeurs automobiles, de l'aveu du ministre lui-même. Pour autant cette proposition atteste d'un "volontarisme politique" tout à fait bienvenu, pour l'économiste spécialisé dans l'industrie automobile Bernard Jullien, maître de conférence à l'Université de Bordeaux.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter