IMPÔTS - 15 euros d'amende si vous refusez de déclarer en numérique

Mon argent

TÉLÉDÉCLARATION - Le ministre des Finances a annoncé, ce mercredi, la généralisation de la déclaration des revenus en ligne. Une petite révolution dans le monde des impôts, qui induit quelques changements pour la transition. Aujourd'hui : le télépaiement obligatoire.

Vous avez sans doute rempli votre dernière déclaration d'impôts avec votre stylo. En 2016, vous déclarerez vos impôts seulement par internet, a annoncé le ministère des Finances. Michel Sapin en a fait l'annonce officielle ce mercredi. 

Pourquoi nous forcer à payer en ligne ?
Quelle mouche a piqué Bercy ? On n'était pas bien, là, à envoyer son courrier avec son chèque aux impôts chaque année ? Peut-être bien. Mais l'administration fiscale, qui planche depuis de nombreux mois sur une réforme fiscale visant à passer au prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, ne se voit pas faire sans la déclaration en ligne.

EN SAVOIR + >> Prélèvement à la source : comment ça va marcher

Pour qui ?
Si Michel Sapin et ses équipes envisagent une généralisation du dispositif, elle se fera de façon "souple et progressive". Histoire d'éviter de pénaliser les foyers qui n'ont pas internet : en clair, les personnes âgées et les contribuables qui n'ont pas les moyens de se payer une connexion. Aussi, dans un premier temps, il sera possible de déclarer en papier en cochant une petite case "je n'ai pas Internet", ce qui donne "je ne suis pas en mesure de souscrire cette déclaration par voie électronique", en langage ministère des Finances : 

En outre, la mesure ne concernera pour l'instant que les ménages déclarant a minima 50.000 euros de revenus annuels. Pour rappel, 14,6 millions de personnes, soit 40,2% des foyers fiscaux, avaient télédéclaré leurs revenus en 2015.

► Et si je me rebelle ? 
Si vous persistez à vouloir déclarer en papier alors que tout le monde sait très bien que vous avez Internet, il vous en coûtera 15 euros. Après avoir pensé  faire payer la déclaration papier 2 euros  (une petite participation aux frais de timbres), c'est donc bien une pénalisation plus franche qui a été annoncée. Franche... mais pas tant que ça. L'amende forfaitaire de 15 euros ne sera pas appliquée la première année. 

EN SAVOIR + 
>>  Au fait : la déclaration en ligne, c'est comme ça que ça se passe

>> Ce que vous devez déclarer, en ligne ou en papier
>> Jeune, as-tu intérêt à déclarer tes impôts de ton côté ? 
>> Le calendrier fiscal 2015

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter