Combien de ménages bénéficient d'une baisse de taxe d'habitation dans votre commune ?

Mon argent
DirectLCI
EN IMAGES - Après la polémique sur la hausse de la taxe d'habitation pour certains contribuables, Bercy fait valoir, graphiques à l'appui, l'ampleur de cette réforme. Une carte interactive, mise en ligne ce lundi, permet notamment de savoir combien de foyers bénéficient de cette baisse d'impôt dans chaque ville.

Le gouvernement l'a assez répété : 80% des Français bénéficient dès cette année d'une baisse de 30% du montant de leur taxe d'habitation (à payer au plus tard le 15 novembre par courrier, le 20 novembre en ligne). Mais cette mesure avait suscité la polémique début octobre à la réception des premiers avis d'imposition : certains contribuables avaient été surpris de voir le montant réclamé par le fisc baisser dans une proportion moindre qu'annoncé, ou carrément augmenter. Différents paramètres, dont la décision de certaines communes de revoir leurs taux à la hausse, avaient en effet brouillé les pistes.  


Afin de défendre sa réforme, le ministère de l'Action et des Comptes publics vient de mettre en ligne ce lundi 29 octobre une carte interactive. Cette carte et les graphiques qui l'accompagnent mettent en évidence le fait que les bénéficiaires de la mesure sont finalement très nombreux, puisqu'ils représentent 18 millions de foyers (sur 28 millions). Et pour les autres ménages ? La disparition totale de cet impôt est prévue d'ici à la fin du quinquennat.  

En vidéo

Taxe d'habitation : le gouvernement nous a-t-il tout dit ?

En Ile-de-France, 3,3 millions de foyers bénéficient d'une baisse moyenne de 178 euros

Pour rendre les choses encore plus concrètes, ces éléments permettent de découvrir pour chaque région, département ou commune, le nombre de foyers bénéficiant de cette baisse et l'économie réalisée. Le montant du "gain" moyen pour les familles concernées est également précisé pour  les années 2019 (baisse de 65%) et 2020 (suppression). Pour accéder à la carte interactive, c'est ici sur le site du ministère de l'Economie


Par exemple, en Ile-de-France, le module montre que 3.307.284 foyers (sur 5.137.740) bénéficient actuellement de la baisse de la taxe d'habitation (ou en sont exonérés). Cet impôt local s'élève en moyenne à 666 euros mais, pour ceux-ci, il a baissé en moyenne de 178 euros. Autre illustration, dans la ville de Quimper dans le Finistère, 26.177 foyers (sur 33.324) ont eu droit à une baisse moyenne de 200 euros, alors que le montant moyen s'élève à 654 euros cette année.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter