Frais de repas, indemnités kilométriques : comment faire baisser vos impôts ?

DirectLCI
CALCUL - Frais de nourriture, frais kilométrique, uniforme... : ces dépenses peuvent être déduites de vos revenus imposables. Quels sont les barèmes et les implications ? L'an dernier, nous avions posé vos questions à l'Ordre des experts-comptables. Voici leurs réponses.

Vous n'avez pas de tickets restaurant et vous passez deux heures par jour dans votre voiture pour rejoindre les locaux de votre entreprise. En optant pour les frais réels, vous pourriez faire baisser le montant de votre impôt à payer. L'an dernier, dans le cadre de l'opération gratuite Allo-Impôt (0.800.06.54.32), organisée par l' Ordre des experts-comptables, nous avions recueilli vos questions. Voici les réponses que l'expert-comptable Laurent Benoudiz nous avaient apportées (nous avons actualisé les chiffres).


A noter : en 2017, les experts-comptables vous répondent au téléphone gratuitement du lundi 15 mai au mardi 23 mai, de 9h à 17h30 (hors week-end) et jusqu'à 21h les lundi 15, mardi 16 et mercredi 17. Et en face à face lors de consultations en région. 

► Nicole : Pour les déductions de frais de repas pour l’impôt 2017, quel montant puis-je déduire ? J’avais seulement une heure pour déjeuner sans possibilité de rentrer chez moi pour à peine 30 minutes. Je n’ai aucun justificatif de frais de repas mais j'ai une attestation de mon employeur qui indique que sur mon lieu de travail il n’y a ni cantine à disposition et ni participation de l’employeur (ticket restaurant, prime de panier etc.).


Vous pouvez déduire 4,70 euros par repas (tarif 2017 qui s'applique aux revenus de 2016) Cela implique que vous passiez aux frais réels et que vous renonciez donc à la déduction forfaitaire de 10%. Que vous déjeuniez au restaurant ou que vous emportiez votre repas préparé à la maison, vous n'avez pas de justificatifs à fournir.


Vous ne pouvez déduire qu'un seul repas par jour travaillé car vous n'aviez pas le temps de rentrer chez vous le midi. Il aurait fallu que votre emploi du temps vous oblige à prendre deux repas à l'extérieur (en travaillant par exemple un peu le matin, un peu l'après-midi et un peu le soir) pour être autorisée à déduire deux repas par jour, soit 9,40 euros.


Notez que quand vous optez pour la déduction des frais réels, vous pouvez déduire non seulement les frais de nourriture et de transport mais aussi les frais professionnels tels que l'achat de vêtements spécifiques (bleus de travail, uniformes...), des frais de double résidence si votre conjoint (marié ou pacsé) travaille dans un lieu éloigné et qu'aucune solution n'a pu être trouvée pour remédier à cette situation ou encore des frais de voyages professionnels notamment.

En vidéo

Impôts 2017 : le calendrier

► Chantal : Je suis auxiliaire de vie. Puis-je déclarer mes frais kilométriques et, si oui, comment les calculer ?
Oui, vous pouvez les déclarer en passant aux frais réels et en renonçant à la déduction forfaitaire de 10%. Utilisez le barème 2017 qui s'applique aux revenus 2016. Celui-ci est fonction de la distance et du nombre de chevaux de la voiture.

 Accédez ici aux barèmes kilométriques pour l'impôt 2017.

Exemples :
⇒ Vous avez parcouru 3290 km en 2016 à bord d'une petite citadine (3CV), vous déduisez 1348,90 euros (3290 x 0,41= 1348,9)
⇒ Vous avez parcouru 14.680 km en 2016 avec une grosse cylindrée (7CV), vous déduisez 6235,16 euros ([14.680x0,337]+1288).

Notez que si vous avez une grosse cylindrée de plus de 7 CV, c'est le barème des 7 CV qui s'applique. 

Plus d'articles

Sur le même sujet