Impôts : soyez attentifs, le fisc rembourse en ce moment de l'argent aux contribuables

Impôts : soyez attentifs, le fisc rembourse en ce moment de l'argent aux contribuables
Mon argent

TROP-PERÇU - L'administration fiscale a procédé vendredi à des remboursements d'impôt sur les revenus de 2019. Les virements, qui ont commencé mardi avec trois jours d'avance sur le calendrier officiel, auront également lieu début août. Vous pouvez être concernés notamment si vous avez droit à une restitution de réductions ou crédits d’impôt.

Scrutez vos comptes bancaires, vous pourriez y découvrir un virement auquel vous ne vous attendiez pas forcément. L'administration fiscale a procédé en effet ce vendredi 24 juillet à des remboursements d'impôt sur les revenus 2019. Ces transactions portent le libellé "REMB IMPOT REVENUS" et sont indiquées comme provenant de "DGFIP FINANCES PUBLIQUES".

Selon les bénéficiaires, ces opérations ont lieu à trois dates différentes. Outre la salve de virements de ce vendredi, une première série de remboursements avait déjà été effectuée mardi 21 juillet et une troisième et dernière le sera le 7 août, selon les  éléments indiqués par la direction générale des Finances publiques dans un message posté sur le Twitter.

Lire aussi

Etes-vous concerné par ces remboursements ? Comme l'explique le fisc, "c'est le cas si vos prélèvements à la source effectués en 2019 sont supérieurs au montant final de votre impôt (par exemple si vos revenus ont baissé), ou si vous avez droit à une restitution de réductions ou crédits d’impôt". A noter que les réductions/crédits d'impôt sollicités de façon récurrente (par exemple, garde d'enfant, employé à domicile ou encore dons réguliers à une fondation) ont déjà donné lieu au versement d'un acompte de 60% mi-janvier.

Si vous n’avez pas transmis vos coordonnées bancaires à l'administration fiscale, il va falloir patienter un peu car vous serez alors remboursé par le biais d'un chèque envoyé chez vous "dans les semaines qui viennent",  indique encore Bercy. Comme nous vous le détaillions dans ce précédent article, vous pouvez renseigner ou modifier vos informations bancaires sur Impots.gouv.fr, dans votre espace personnel, à la rubrique : "Gérer mon prélèvement à la source".

D'autres contribuables devront au contraire rembourser le fisc

Cette nouvelle ne concerne cependant pas tous les contribuables. Certains vont en effet, au contraire, avoir à rembourser le fisc si leurs prélèvements à la source effectués tout au long de l'année 2019 ont été inférieurs à l'impôt finalement dû, par exemple en cas d'avance de réductions ou crédits d'impôt trop importante ou d'augmentation notable de salaire intervenue l'an dernier sans avoir demandé à modifier le taux de prélèvement. La différence sera alors prélevée en une fois le 25 septembre s'il s'agit de moins de 300 euros, et en quatre fois jusqu'en décembre si la somme est supérieure.

D'autres contribuables seront quant à eux tout simplement à l'équilibre (ni virement ni remboursement à attendre). C'est le cas si les sommes prélevées à la source en 2019 correspondent vraiment à votre impôt dû. Dans tous les cas, le montant de cet argent à éventuellement récupérer ou rendre est indiqué sur l'avis de situation déclarative 2020 (l'avis d'impôt provisoire) transmis immédiatement après  la validation de la déclaration de revenus en ligne ou de la déclaration automatique. Il figurera également sur le véritable avis d'impôt qui sera envoyé et/ou mis en ligne du 29 juillet au 7 septembre.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent