Suppression progressive de la taxe d'habitation : découvrez les plafonds pour savoir ce qui vous attend cet automne

Mon argent

IMPÔTS - La deuxième étape de la disparition de la taxe d'habitation va se dérouler cet automne. Bercy précise ce mardi que 4 % de ceux qui avaient bénéficié du dispositif l'an dernier en seront exclus cette année. Les nouveaux plafonds de revenus sont dévoilés par la même occasion.

Bonne ou mauvaise surprise pour vous cette année ? 38 millions de foyers fiscaux vont bientôt recevoir l'avis de taxe d'habitation, à payer au plus tard le 15 novembre (20 novembre en ligne) dans la plupart des cas. Et 80% d'entre eux, ceux dont les revenus sont les moins élevés, vont bénéficier d'une "réduction de 65% [de son montant initial], soit 390 euros en moyenne", calcule le ministère de l'Action et des comptes publics dans un communiqué de presse publié ce mardi 1er octobre. 

La deuxième des trois étapes de la disparition de cet impôt local pour huit ménages sur dix (1er tiers en 2018, 2e tiers en 2019, suppression totale en 2020) va en effet se dérouler cet automne. A noter que les 20% restants, ceux aux revenus les plus élevés, devront attendre 2021 pour que s'enclenche également pour eux un processus de suppression en trois étapes s'achevant alors en 2023.

Lire aussi

Pour revenir à ce qui attend les contribuables cet automne, sachez que 4%, selon Bercy, de ceux qui ont bénéficié d'une baisse l'an dernier n'en bénéficieront pas de nouveau cette année car leurs revenus ont (trop) augmenté entre-temps. Et inversement : ne pas avoir eu accès à une réduction l'an dernier n'empêche pas forcément d'y avoir droit cette année. Pour le vérifier, voici les plafonds du Revenu fiscal de référence (RFR) de 2018 à ne pas dépasser :

• 1 part de quotient familial  : 27.432 euros

• 1,5 part : 35.560 euros

• 2 parts : 43.688 euros

• 2,5 parts : 49.784 euros

• 3 parts : 55.880 euros

• 3,5 parts : 61.976 euros

Vous avez également la possibilité d'utiliser le simulateur officiel accessible ici sur Impots.gouv.fr pour vérifier, à titre indicatif, ce qui vous attend. A noter qu'en cas de léger dépassement de ces plafonds (jusqu'à respectivement 28.448 euros, 37.084 euros, 45.720 euros, 51.816 euros, 57.912 euros, 64.008 euros), un dégrèvement dégressif est accordé.

Afin de balayer les doutes éventuels, il convient de rappeler enfin trois éléments :

• La baisse de 65% est calculée à partir du montant de 2017, sans tenir compte des possibles diminutions ou hausses votées entre temps par les collectivités locales. 

• La mesure se cantonne aux taxes d'habitation des seules résidences principales (aucune baisse, donc, pour les résidences secondaires). 

• La redevance télé, à payer en même temps que la taxe d'habitation, reste due (139 euros).

EN PODCAST

Tous nos podcasts sont ici.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter