Impôts sur le revenu : la première tranche disparaît en 2015

Mon argent

IMPOSITION – Première tranche, dispositif Pinel, crédit d'impôts... le gouvernement multiplie les mesures fiscales. Voici cinq choses qui vont changer – en bien ou en mal – en 2015.

L'Elysée et Matignon répètent à l'envi leur intention d'alléger la pression fiscale sur les classes moyenne. Les annonces faites lors de la présentation du projet de budget de l'Etat en 2015 vont timidement dans cette direction. L'occasion de faire le point sur les principaux changement d'ores et déjà formulés à l'automne 2014. Reste à savoir s'ils suffiront à calmer le ras-le-bol fiscal.

Adieu à la première tranche
La première tranche (6.011 à 11.961 euros) du barème de l'impôt sur le revenu disparaît . La mesure a été votée le jeudi 16 octobre . Ce qui ravira 3 millions de foyers qui seront désormais exonérés mais fera une belle jambe à ceux qui sont au dessus. Sans oublier que le seuil d'entrée de la deuxième tranche est abaissé à 9.690 euros. Avec cette mesure, un couple avec deux enfants dont les salaires s'élèvent à 3.160 euros au total échapperont à cet impôt. Un sympathique coup de pouce quand ont sait qu'ils ont du payer 744 euros en 2014.

Un petit geste pour ceux qui sont juste au dessus
Pour alléger la note des ménages juste un peu plus à l'aise et qui restent donc imposés, le système de décote sera renforcé. Pour en bénéficier, le plafond d'impôt à ne pas dépasser passera à 1.135 euros pour les personnes seules et à 1.870 euros pour les couples. En 2014, il était de 1.016 euros pour tous.

La redevance télé prend toujours plus de place
La contribution à l'audiovisuel public passera à 136 euros, soit 3 euros de plus qu'en 2014. Mais surtout, l'Elysée dit réfléchir à une manière de la faire payer à davantage de monde. Ce qui veut dire entre les lignes que ceux qui regardent la télévision sur leur ordinateurs, tablettes ou smartphone pourraient être soumis à cette taxe dans un futur proche. Ce n'est pas encore fait mais si vous êtes dans ce cas préparez-vous quand-même à cette éventualité.

EN SAVOIR + >> 5 choses à savoir sur la redevance télé

Au revoir Duflot, bonjour Pinel
Si vous avez la chance d'avoir les moyens d'investir dans le neuf pour louer, vous n'aurez plus affaire à la réduction d'impôt Duflot (-18% dans la limite de 300.000 euros). Elle est remplacée par le nouveau régime Pinel qui offre une réduction de 12% si vous vous engagez à louer 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. Seuls ceux qui peuvent se permettre de voir à long terme auront donc une petite carotte fiscale supplémentaire.

Bienvenue aux travaux écolo
Et si vous engagiez des travaux pour faire des économies sur vos factures d'énergie ? Le crédit d'impôt pour la transition énergétique vient remplacer le crédit d'impôt développement durable. Son avantage : le taux passe à 30% dans la limite de 8.000 euros (majorée de 400 euros pas enfant à charge) au lieu de 15 ou 25% auparavant. L'occasion de remplacer votre chaudière, installer des panneaux solaires ou même des bornes de recharge de voiture électrique si vous habitez en immeuble.

Moins de taxes sur les terrains à bâtir
C'est le moment de vous séparer d'un terrain à bâtir. Car désormais, moins longtemps vous gardez votre terrain, moins la plus-value réalisée sera taxée au moment de la vente. En outre, un abattement exceptionnel de 30% est mis en place pour les terrains cédés d'ici fin 2015.

EN SAVOIR +
>>
5 conseils d'avocat pour affronter les impôts
>>
3 raisons pour contester votre taxe d'habitation
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter