INFO LCI - Carte grise obligatoire pour les vélos : le gouvernement dément

Mon argent
DirectLCI
PRÉCISION - Contrairement à ce qui a été indiqué dans plusieurs médias mercredi soir, le gouvernement affirme qu'il n'entend pas imposer un certificat d'immatriculation aux vélos. En revanche, il confirme vouloir rendre leur marquage obligatoire afin de lutter contre le vol. Il s'agirait de graver un numéro d'identification sur les bicyclettes pour les restituer à leurs propriétaires en cas de vol, assure le ministère des Transports à LCI.

Le vol de vélo en France (environ 300.000 par an) constitue l'un des freins au développement de ce moyen de transport. Pour que cette crainte ne fasse pas renoncer à l'achat d'une bicyclette, le projet de loi d’orientation des mobilités comporte un volet sur le marquage obligatoire des bicyclettes. "Il n'est pas question d'une carte grise pour vélo qui permettrait de verbaliser les cyclistes", indique ce jeudi à LCI le cabinet de la ministre des Transports, Elisabeth Borne. 


Cette mesure avait en fait déjà été annoncée dans le plan vélo dévoilé par le gouvernement en septembre : "Il s'agit d'un marquage des vélos, un numéro gravé, pour lutter contre le vol mais pas d'un certificat d'immatriculation", nous assure le ministère, démentant ainsi des informations relayées dans les médias depuis mercredi.

En vidéo

Vélo : comment les villes s'adaptent-elles ?

Les associations de cyclistes et certains vélocistes recommandent déjà ce système de marquage (en plus d'un antivol costaud) aux cyclistes redoutant de se faire dérober leur bicyclette. "C'est un moyen redoutable de lutter contre le recel et donc le vol. Le marquage s'est généralisé de façon progressive. La mesure consiste à le rendre obligatoire sur les vélos", souligne le ministère. Les vélos neufs sont visés en premier lieu. 

Pour l'heure, les propriétaires de vélos peuvent faire graver un numéro Bicycode, généralement sur le cadre, auprès des boutiques ou des associations équipées pour le faire. Il convient ensuite de se faire enregistrer sur le site dédié avec la carte remise lors du marquage. Les inscrits sont alors référencés dans un fichier national, qui permet aux forces de l'ordre de restituer l'objet du larcin à son propriétaire (quand le vélo a pu être retrouvé et identifié comme volé).


Ce système, déjà utilisé sur 400.000 vélos, a été créé en 2004 à l'initiative la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB). Une convention de partenariat a été signée entre le ministère de l'Intérieur et cette fédération pour que le fichier des vélos marqués soit accessible aux services de police et de gendarmerie nationale de l'ensemble du territoire. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter