Jeunes mariés : la bonne méthode pour gérer son argent à deux

Jeunes mariés : la bonne méthode pour gérer son argent à deux

Mon argent
DirectLCI
FINANCES PERSONNELLES - Alors que la saison des mariages s'achève, certains jeunes couples se demandent comment bien gérer leur budget. Selon la coach en finances Djamila Ibanez, la solution idéale est de mettre tout son argent en commun.

L'argent, voilà l'une des grandes sources de conflits au sein d'un couple. Alors, comment assurer la paix des ménages et bien démarrer sa vie à deux ? LCI a demandé à Djamila Ibanez, conseillère en finances chez Methodes +, de livrer ses conseils aux jeunes mariés. Selon elle, une règle est primordiale :  il faut avant tout se faciliter la vie en mettant son argent en commun.


Pas question selon elle en effet de multiplier les comptes courants : "C'est plus conflictuel, il y en a souvent un qui gagne plus que l'autre, on doit faire des virements..." En clair, ce n'est vraiment pas pratique. De son côté, le compte commun permet de partager plus facilement les dépenses, et ce quels que soient les revenus de chacun.


Ensuite, poursuit notre experte, il faut dans la mesure du possible "privilégier au maximum les prélèvements automatiques" mensuels pour les charges fixes comme le logement, les assurances, l'électricité ou encore les impôts. Chaque début de mois, après avoir reçu leurs salaires, les deux partenaires peuvent aussi décider de mettre de côté une certaine somme sur un ou deux livrets d'épargne. Cet argent pourra alors servir "pour les imprévus, les loisirs, les vacances...". "C'est le minimum que doit faire un couple quand il démarre", souligne la spécialiste.

Difficile de faire des surprises...

Mais le désavantage de la technique du "tout en commun", reconnaît-elle, est qu'il est plus difficile de faire des surprises à son conjoint ou à sa conjointe. Dans ce cas, "seuls ceux qui ont un métier avec des pourboires peuvent se permettre de garder un peu d'argent pour eux", et donc potentiellement de l'utiliser pour un cadeau.


Et si malheureusement le couple venait à divorcer, le compte ne pourra être clôturé que sous l'accord des deux propriétaires. Quant aux biens, les époux devront s'en remettre au contrat de mariage qu'ils ont signé.

"Surveiller sans fliquer"

Selon Djamila Ibanez, il n'est pas nécessaire de faire les comptes du ménage à deux : "Généralement, cela se fait naturellement. Le plus raisonnable s'en occupe d'office". Ce qui ne veut pas dire que le ou la partenaire doit être totalement aveugle. "Le bon moyen de surveiller sans fliquer est de jeter un œil sur les relevés bancaires, quand ces derniers arrivent par courrier dans la boîte aux lettres", explique la conseillère en finances. Quoi qu'il arrive, la personne qui gère le budget "ne doit pas cacher les choses". "S'il y a des problèmes, elle doit les soulever tout de suite et en parler".


Les jeunes couples doivent également être particulièrement vigilants sur les crédits, et les limiter le plus possible. "Même si au départ ce n'est pas toujours évident", souligne Djamila Ibanez. "Il y a bien sûr ceux inévitables comme pour l'achat d'une maison ou encore d'une voiture". Mais pour le reste, il faut penser à "terminer un crédit avant d'en prendre un autre". Ce qui peut éviter le surendettement, et donc aussi de gros problèmes dans le couple...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter