La Fnac pourrait vous facturer 30 euros malgré vous

Mon argent

VENTE FORCEE - La Fnac.com propose automatiquement sa carte d'adhérent dans le panier lors d'un achat en ligne. Le service, gratuit un mois, est ensuite facturé 30 euros par an. La revue 60 millions de consommateurs met en garde contre cette pratique.

Vous achetez des articles sur un site marchand et vous vous retrouvez avec une carte d'adhérent débitée un mois plus tard sur votre compte. C'est ce qui est arrivé à une cliente de la Fnac.com, qui a reçu un mail la félicitant pour son adhésion, un mois après avoir acheté des livres sur le site. Problème, ce service a été ajouté à son insu – ou du moins coché d'office sans qu'elle y prête attention – lors de la commande, rapporte 60 millions de consommateurs qui relate son témoignage. 

La Fnac, jointe par la cliente, lui explique que la carte lui a été offerte le premier mois et que, sans courrier de sa part, l’abonnement devient payant au bout d'un mois. L'enseigne, qui propose cet essai gratuit depuis fin 2014 précise que "Lors de son achat, le client peut bien entendu supprimer cette carte de son panier (à la manière d’un article que l’on décoche de son panier)", rapporte la revue.

La Fnac est tenue de rembourser

Pourtant, il est interdit d'ajouter d'office des options payantes. La loi Hamon protège en effet le consommateur des ventes forcées par Internet en interdisant désormais aux professionnels de pré-cocher des options supplémentaires payantes lors d'une commande. Sauf que, dans ce cas précis, il s'agit d'abord d'une option gratuite et résiliable avant qu'elle devienne payante.

Il n'empêche que le code de la consommation sanctionne toute vente conclue sans commande préalable avec exigence d'un paiement par le vendeur. L'enseigne est donc tenue de rembourser. L' article L.122-3 précise en effet que : "Il est interdit d'exiger le paiement immédiat ou différé de biens ou de services fournis par un professionnel [...] sans que ceux-ci aient fait l'objet d'une commande préalable du consommateur. Tout contrat conclu (dans ce cadre) est nul et de nul effet". 

Même principe pour l'offre Amazon premium

Prudence donc si vous ne souhaitez pas alourdir la facture lors de vos achats en ligne. Soyez bien attentif au moment de valider la commande. La Fnac assure qu'un encadré prévient le client de l'ajout d'un "service d'abonnement en reconduction tacite dans son panier".

Notez bien que le même procédé est utilisé par l'enseigne pour son service de livraison "Express +", offerte un mois puis facturée 49 euros par an. De même le programme Amazon Premium est d'abord offert un mois avant d'être facturé lui aussi 49 euros par an. Ce qui, selon 60 millions de consommateurs, suscite de nombreuses plaintes.

A LIRE AUSSI >> Pixmania : débité à coup sûr... pour la livraison c'est moins sûr !

Et aussi

Lire et commenter