La gendarmerie alerte contre une recrudescence du "Ping call" : c'est quoi cette arnaque téléphonique (très) vicieuse ?

La gendarmerie alerte contre une recrudescence du "Ping call" : c'est quoi cette arnaque téléphonique (très) vicieuse ?
Mon argent

RETOUR EN FORCE - Les escrocs vous incitent par des ruses toujours plus poussées à rappeler des numéros surtaxés. La gendarmerie du Nord alerte sur une recrudescence de ce phénomène surnommé "ping call". Voici comment reconnaître et éviter les pièges.

C'est une technique d'escroquerie bien rodée depuis quelques années. Le "ping call" consiste à vous inciter à rappeler des numéros surtaxés sans éveiller vos soupçons.

Mais depuis cet automne, des arnaqueurs utilisent de nouvelles ruses particulièrement efficaces. Certains se font notamment passer pour des gendarmes et demandent à ce que vous les rappeliez au 00.223.7.08.15.01, un numéro surtaxé au Mali. Face à la situation, la gendarmerie du Nord appelle les particuliers à la vigilance.

De manière plus générale, l'arnaque peut prendre différentes formes plus vicieuses les unes que les autres : de l'interlocuteur qui appelle depuis un numéro payant en "appel masqué" sans vous laisser le temps de décrocher pour vous inciter à donner suite au message très sérieux d'une soi-disant administration en passant par l'annonce bidon d'un bon d'achat que vous auriez gagné. Voici quelques exemples :

► L'interlocuteur bidon raccroche trop vite
C'est la méthode la moins sophistiquée. Votre téléphone sonne une seule fois. Comme vous n'avez pas eu le temps de décrocher vous rappelez. Sauf qu'il s'agit d'un numéro à tarif majoré commençant par un 08, un 3 ou un 10, ou encore un numéro à six chiffres commençant par 118. Cela peut vous coûter cher : jusqu'à 3 euros/appel + prix de l'appel normal vers un fixe. Mais à tous les coups vous ne réaliserez l'arnaque qu'en découvrant le montant anormalement élevé de votre facture téléphonique à venir.

► L'arnaqueur appelle depuis un numéro classique
Pour ne pas éveiller les soupçons, l'escroc vous appelle avec un numéro en 01, 02, 03,04 ou 05. Il vous laisse un message vous priant de le rappeler. Confiant, vous rappelez et tombez sur une boîte vocale de la préfecture (soi-disant!) vous invitant à joindre un numéro surtaxé pour connaître, par exemple, votre solde de points de permis de conduire. Fuyez, vous pouvez être sûr que c'est bidon car ce type d'information n'est jamais donné par téléphone.

► Vous avez soi-disant gagné un bon d'achat !  Vraiment ? 
Encore une fois le procédé est retors. Un opérateur téléphonique vous appelle pour vous annoncer que vous avez gagné un bon d'achat de 1.000 euros dans un magasin de bricolage pour son ouverture prochaine dans votre quartier ou que vous avez gagné à un concours (auquel vous n'avez pas participé). Il vous invite à rappeler sans tarder un numéro évidemment surtaxé pour obtenir tous les détails pratiques pour profiter de votre bon... imaginaire.

Lire aussi

En vidéo

Stop au démarchage téléphonique abusif !

Les conseils pour déjouer le piège

Ne rappelez surtout pas si vous avez reçu un appel en absence tellement rapide que vous n'avez pas eu le temps de décrocher ou si vous ne connaissez pas le numéro qui a tenté de vous joindre, même si celui-ci semble normal. Si vous avez un doute, consultez ce site d'annuaire inversé http://www.infosva.org/.


Envoyez un SMS au 33.700 avec le texte "Spam vocal 01 XX XX XX XX" en précisant le numéro de téléphone suspect. Vous recevrez un accusé de réception et votre signalement sera transmis aux opérateurs. 

⇒ Appelez Info escroquerie au 0.805.805.817 ou 0.811.02.02.17 (appel gratuit)

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter