La prime d'activité a augmenté en moyenne de 50 euros

Mon argent

STATISTIQUES - Même si elle a été bonifiée de 90 euros au 1er janvier pour les travailleurs au niveau du Smic, ce montant maximal ne s'applique pas à tous les bénéficiaires de la prime d'activité. Elle a ainsi augmenté en moyenne de 50 euros, selon les estimations de l'OFCE.

Elle ne bénéficie à plein qu'aux travailleurs gagnant l'équivalent d'un Smic. La bonification de 90 euros par mois de la prime d'activité depuis janvier (effective depuis les versements de février) leur a en effet permis d'augmenter leurs revenus d'un peu plus 100 euros, en tenant également compte de la revalorisation annuelle du salaire minimum légal (+1,5%). 

Mais tous les bénéficiaires de cette aide versée par la Caisse d'allocations familiales (Caf) ne perçoivent cependant pas ces 90 euros supplémentaires, comme le précise l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), dans une étude publiée le 8 février. "Désormais, la bonification individuelle sera perçue à partir de la perception de revenus individuels équivalant à 0,5 Smic mensuel et atteindra un montant maximal à 1 Smic (alors qu’avant elle atteignait son niveau maximal à 0,8 Smic)", rappelle l'organisme. 

Lire aussi

Au total , + 60 euros en moyenne en un an, selon l'OFCE

Ainsi, "les gains sont réduits, voire éliminés, pour les salariés aux durées de travail faibles au cours d'un mois", précise-t-il encore. Au point que, selon ses calculs, le montant moyen de la hausse due à cette mesure de la loi d’urgence économiques et sociales est finalement de "50 euros". En considérant également les évolutions intervenues au cours de l'année 2018 (+ 20 euros de revalorisation du montant forfaitaire et - 5 euros en raison de la baisse du taux de cumul), le montant de la prime d'activité a augmenté au total de 60 euros par rapport à l'an dernier, conclut l'organisme. 

Selon nos calculs, le montant moyen de la prime d'activité avoisine donc désormais les 210 euros, sachant qu'il se situait à 160 euros en 2018, selon les derniers chiffres de la Caf. Dans le même temps, le nombre de ménages éligibles à cette prestation a considérablement augmenté, passant de 3,9 à 5,1 millions, selon les estimations de l'OFCE. Les actifs touchant entre 0,5 et 1,5 Smic (contre 0,5 à 1,3 Smic auparavant) peuvent en effet y prétendre depuis janvier 2019. Mais du fait que tous les intéressés n'en aient pas fait la demande, seuls 3,5 millions de foyers (dont  700.000 nouveaux) l'ont perçue en février, selon des chiffres avancés récemment par le Premier ministre. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter