La prime d'activité fait déjà des déçus !

La prime d'activité fait déjà des déçus !

DirectLCI
AMERTUME - Des lecteurs de metronews s'étonnent de ne plus rien toucher avec la prime d'activité (qui remplace le RSA activité et le Prime pour l'emploi) alors qu'ils recevaient des aides l'an dernier. Le nouveau dispositif fait en effet des perdants (mais aussi des gagnants). Explications.

Les demandes de prime d'activité sont possibles en ligne depuis mardi 12 janvier et déjà des lecteurs de metronews nous font part de leur amertume, soulignant qu'ils y perdent avec cette nouvelle aide qui remplace désormais le RSA activité (qui concernait 830.000 bénéficiaires en 2015) et la prime pour l'emploi (PPE) (5,5 millions).

EN SAVOIR + >>  Prime d'activité : les demandes en ligne sont ouvertes

Concrètement : certains se retrouvent non éligibles à la prime d'activité alors qu'ils pouvaient prétendre à la PPE. Il est en effet vrai que la prime d'activité fait des perdants. Mais, même si cela leur fait une belle jambe, le nouveau dispositif auquel 5,6 millions de personnes sont éligibles (soit 4 millions de foyers) fait aussi des gagnants. 

Objectif : donner un coup de pouce financier aux travailleurs à revenus modestes. Dans les faits, seuls 2 millions de ménages la demanderaient, soit la moitié des personnes concernées, selon une étude d'impact réalisée par le gouvernement. Un rapport parlementaire de la députée socialiste Valérie Rabault publié cet automne évalue qui sont les gagnants et les perdants de la prime d'activité. En voici les grandes lignes :

► Les perdants : - 53 euros pour 824.000 ménages
Le nouveau dispositif fait perdre 53 euros par mois en moyenne à 824.000 foyers. La perte concerne essentiellement les ménages qui touchaient la PPE tout en ayant un niveau de vie relativement élevé. C'est-à-dire surtout les personnes avec un petit salaire, en couple avec une personne touchant un salaire plus élevé. Celles-ci risquent en effet de ne pas être éligibles à la prime d'activité.

La raison : le calcul de la PPE prenait en compte le revenu fiscal de référence du foyer fiscal alors que celui de la prime d'activité prend en compte l''ensemble des ressources du foyer, telles que les allocations chômage, les allocations familiales ou encore les allocations logement.

 Les gagnants : +99 euros pour 1,245 million de ménages
La réforme fait gagner 99 euros de plus par mois en moyenne à 1,245 million de ménages. Il s'agit principalement des travailleurs de 18 à 25 ans, qui pourront désormais toucher la prime alors qu'ils étaient jusqu'ici exclus du RSA activité. 

Il s'agit là seulement de moyennes. Pour estimer plus précisément le montant de votre prime d'activité, vous pouvez :
consulter ici  le tableau dressé par le ministère du travail. Exemple : un célibataire au Smic toucherait une aide deux fois plus importante, passant de 65 à 132 euros par mois.
 effectuer  ici une simulation sur le site de la Caisse d'allocations familiales ou sur celui de la Mutualité sociale agricole.

EN SAVOIR +
>>
Prime d'activité : qui touchera combien ? >>  Ce qu'il faut savoir sur la prime d'activité

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter