La SNCF, en tête des pires entreprises de l'année... et ça n'a rien à voir avec la grève

La SNCF, en tête des pires entreprises de l'année... et ça n'a rien à voir avec la grève
Mon argent

AU PIQUET ! - Quelles sont les sociétés qui ont gâché la vie des consommateurs en 2019 ? Pour le magazine 60 millions de consommateurs, c'est sans conteste la SNCF qui décroche ainsi son premier "Cactus d'or", suivi de près par la Fnac et par le site d'achat en ligne Vinted.

On pourrait croire que le mouvement contre la réforme des retraites y est pour quelque chose, et bien il n'en est rien. Ce n'est pas pour sa difficulté à faire circuler ses trains que la SNCF décroche le Cactus d'or 2019 de 60 millions de consommateurs, mais bien pour ses services considérés comme insuffisants. Pour cette troisième édition, l'entreprise publique succède à Engie, avec différents griefs énoncés par le magazine, notamment des problèmes d'accès aux guichets, mais aussi sa politique tarifaire, ou encore sa ponctualité.

"Il faut parfois une ou deux heures pour avoir un ticket au guichet. La SNCF a supprimé beaucoup d’emplois", explique ainsi sur FranceInfo Lionel Maugain, un des journalistes de 60 millions de consommateurs. " Par exemple, à la nouvelle gare de Montpellier, il est impossible d’acheter un ticket, il faut le faire sur internet", dit-il. Le magazine pointe aussi les nouvelles cartes de fidélité "Avantage" et "Liberté", "moins avantageuses qu'avant", notamment les cartes seniors qui permettent d'avoir des billets  moins chers, or, selon l'association, ces prix "ont augmenté de 16% en première classe l’an dernier". 

De manière générale, "la SNCF est la 5e compagnie la plus chère sur 36 pays d’Europe", assure Lionel Maugain en se référant à une étude de 2016 sur le prix moyen pour 100 km de trajet. Par ailleurs, concernant la ponctualité, "la SNCF pointe à la 11e place sur 13 au classement, selon une plateforme européenne des infrastructures ferroviaires", ajoute encore l'association.

Lire aussi

"Cactus de la pire pratique" pour la Fnac

Dans son palmarès des pires entreprises de l'année, 60 millions de consommateurs a aussi décerné à la Fnac un "Cactus de la pire pratique", à cause d’assurances vendues avec des téléphones et tablettes. Présentées comme "gratuites et résiliables à tout moment sur un coup de fil", ces assurances sont - selon 60 M de consommateurs - bien plus difficile à résilier. Beaucoup de clients ont finalement découvert qu'ils s'étaient fait prélever jusqu'à 26 euros par mois, sans possibilité d'arrêter avant un an, et ce sans avoir signé aucun document, souligne le magazine. La Fnac affirme, de son côté, avoir mis en place "un processus de souscription qui lève tout risque d’ambiguïté : le client doit obligatoirement nous fournir son RIB et il reçoit automatiquement son contrat par mail", indique la chaîne de magasins.

Un "Cactus de la défaillance" a par ailleurs été attribué à la plateforme de vente de vêtements d’occasions Vinted : 60 millions de consommateurs a en effet reçu de nombreuses plaintes d'acheteurs qui, soit, ne recevaient jamais les articles, soit recevaient des colis endommagés ou vides, avec un "service après-vente totalement dépassé, qui n’apporte aucune solution". Enfin, le "Cactus du produit trop fragile" est revenu à la Switch de Nintendo, décrite comme "souvent défectueuse, avec des réparations facturées au prix fort". 

Rappelons que cette sélection a été établie selon plusieurs critères : le nombre de plaintes (60 Millions en reçoit environ 2 000 par mois), le résultat des études, essais et enquêtes de l’année menées par le magazine, et les méfaits des entreprises à l’encontre de leurs clients, révélés par des lanceurs d’alerte ou les pouvoirs publics. Sans oublier une petite dose de subjectivité, "car il faut bien faire des choix". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent