La SNCF lance les ventes des billets d'été : 5 astuces pour prendre le train moins cher

DirectLCI
TARIFS - La SNCF met en vente ce jeudi ses billets pour les principales destinations de l'été. Pour ne pas payer 150 euros l'aller-retour Paris-Bordeaux, mieux vaut s'y prendre tôt et connaître les différentes astuces pour faire baisser les prix. Billet de congé annuel, TGVpop, calendrier des prix... voici quelques solutions.

Au tarif normal, prendre certains TGV coûte (encore) plus cher que les années précédentes. Certes le Paris-Bordeaux est plus rapide qu'avant (2h04 au lieu de 3h14) mais il coûte désormais 10 euros supplémentaires. De même le Paris-Rennes gagne 40 minutes (1h25 au lieu de 2h05) pour 6 euros de plus. Voyager en train peut donc faire mal au porte-monnaie, à respectivement 150 euros et 120 euros en moyenne les allers-retours sur le site de la SNCF, selon les calculs du comparateur Kelbillet.com

En vidéo

TGV Paris-Bordeaux : les usagers pointent du doigt la hausse des tarifs

Bonne nouvelle cependant, la compagnie ferroviaire lance ce jeudi 29 mars 2018 à 6h ses ventes de billets TGV, Ouigo (TGV Low-cost) et Intercités pour l'été, voire plus. Pour ceux qui ne veulent pas attendre, ou qui partent en vacances hors-saison, il existe d'autres solutions pour trouver des billets à moindre coût. Tour d'horizon. 

Les offres pour l'été (et jusqu'à début décembre)

A partir du 29 mars, vous pouvez réserver des billets TGV et Intercités pour des trajets à effectuer du 7 juillet au 3 septembre et des billets Ouigo pour voyager du 7 juillet au 8 décembre. Pour les petits-prix, c'est sans surprise vers l'offre Ouigo qu'il faut se diriger. Elle donne accès à 24 destinations telles que Paris (gares de Montparnasse, de Massy, de Marne-La Vallée, de l'Aéroport CDG et désormais de l'Est), Bordeaux, Rennes,  Montpellier, Marseille, Lyon, Tourcoing ou Strasbourg notamment. De nombreux  trajets sont proposés à moins de 25 euros pour les adultes et 5 euros ou 8 euros pour les enfants. 


Voici quelques exemples de prix : 

• Paris Gare de l'Est - Strasbourg, à partir de 16 euros

• Paris Gare de l'Est - Metz, à partir de 14 euros

• Paris Gare de l'Est - Nancy, à partir de 14 euros 

TGVpop : petits prix mais trains susceptibles d'être annulés

Si vous êtes du genre à improviser votre départ, les offres TGVpop valent le détour. Cette formule 100% en ligne est accessible ici toute l'année pour des départs de dernière minute. Les prix sont alléchants : Paris-Lille à 20 euros, Marseille-Lyon à 30 euros, Paris-Poitiers à 36 euros, Paris-Bordeaux à 45 euros, Strasbourg-Marseille à 50 euros, par exemple. 


Attention, notez bien qu'en réservant par ce biais vous risquez de voir votre train annulé quelques jours avant son départ car il faut que le train soit suffisamment populaire pour être maintenu, histoire qu'il ne roule pas à vide. 


Voici le fonctionnement en trois étapes :

• J-15 à J-4 : le train est annoncé, vous vous inscrivez via votre compte Facebook ou en créant un compte sur la page TGVpop, vous votez pour ce départ et vous incitez votre entourage à faire de même pour multiplier les chances que le train soit assez rempli.

• J-4 à J-3 : si le train est confirmé (autrement dit si le nombre de votes est suffisant), vous recevez un courrier électronique vous prévenant de l'ouverture de la vente avec un code qui permet de réserver. Une jauge indique l'avancée des votes et le TGV passe du orange au vert turquoise une fois qu'il est confirmé.

• De J-3 au départ : vous pouvez utiliser votre code pour acheter votre billet au prix annoncé. Ne tardez pas, le nombre de places est limité.

Calendrier des prix : repérez les meilleurs offres, si vous êtes flexible

Si vous êtes en mesure de décaler votre voyage, consultez le calendrier des prix disponible ici sur le site de la compagnie ferroviaire Oui.sncf. Vous pourrez visualiser les tarifs sur un mois pour votre aller comme pour votre retour. Exemple : pour un aller-retour Paris-Marseille du samedi 16 au dimanche 24 juin 2018, le départ le moins cher est en fait un dimanche, le 17 juin à 8h37 (25 euros) et le retour le moins cher est bien le jour demandé mais aux aurores à 6h55 (25 euros).

Billet de congé annuel : aller-retour à -25% ou -50% pour toute la famille

Ce dispositif a été créé par le gouvernement du Front populaire en 1936 en même temps que l'instauration des congés payés. Le billet de congé annuel est aujourd'hui encore un bon plan mais il est méconnu. Il permet pourtant d'économiser jusqu'à la moitié du prix d'un aller-retour pour vous et votre famille.


Son principe : que vous soyez salarié, chômeur ou retraité, vous avez droit une fois par an à une réduction de 25% sur les TGV, Intercités ou TER à réservation obligatoire ou 50% sur les trains sans réservation obligatoire en période bleue. Et si vous réglez au moins la moitié de votre billet avec des chèques-vacances, vous obtenez 50% de réduction dans tous les cas. 


Retrouvez toutes les modalités du dispositif  ici dans notre précédent article. 

Les cartes de réduction et d'abonnement

Ne négligez pas les cartes d'abonnement souvent rentabilisées au premier aller-retour si vous voyagez à prix fort aux heures de pointe. 


La carte Jeune (12-27 ans) à 50 euros pour un an permet d'obtenir une réduction d'au moins 30%, même en dernière minute. Pour la carte Senior + (60 ans et plus) à 60 euros, c'est  au moins 25% en seconde classe et 40% en première. Pour la carte Enfant + (moins de 12 ans) à 75 euros, c'est au moins 25% pour l'enfant et jusqu'à quatre personnes qui l'accompagnent. Pour la carte Week-end (28 à 59 ans) à 75 euros, c'est au moins 25% de réduction pour le titulaire et une personne sans carte l'accompagnant. 


Pour les jeunes qui voyagent souvent (16-27 ans), le forfait TGVmax donne un accès illimité (ou presque) à la plupart des TGV et des Intercités pour 79 euros par mois. 

En vidéo

La SNCF part à la reconquête des jeunes avec une nouvelle offre

Cette formule existe depuis 2017, tous les détails ici dans notre précédent article. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter