La taxe d'habitation alourdie pour certaines résidences secondaires

Mon argent
IMPÔTS - Certains propriétaires de résidences secondaires verront le montant de leur prochaine taxe d'habitation alourdi de 20%. Cette hausse a été introduite dans le Projet de loi de finances rectificative pour 2014.

Certains propriétaires de résidences secondaires n'y couperont pas. Le Projet de loi de finances rectificative pour 2014 introduit une augmentation de 20% de la taxe d'habitation dans les zones tendues sur les meublés qui ne sont pas une résidence principale.

Une trentaine de grandes villes

Cette majoration peut aussi être appliquée par les collectivités qui le souhaitent dans d'autres zones, et son produit, estimé par le ministère des Finances à 150 millions d'euros, est versé au budget des communes, qui peuvent choisir de ne pas l'appliquer.

Cette surtaxe concernerait en priorité les résidences situées dans une trentaine de grandes agglomérations qui manquent de logement en location, comme Paris, Lyon, Marseille, Nantes, mais aussi Bayonne, Meaux ou Beauvais, par exemple. Et il restera aux communes concernées de décider de l'appliquer ou non.

EN SAVOIR +
>>
Taxe d'habitation : que faire si je ne l'ai toujours pas reçue ?
>> Notre dossier complet sur la taxe d'habitation

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter