Le bon plan : faites du covoiturage pendant la grève, on vous paie l'essence

Le bon plan : faites du covoiturage pendant la grève, on vous paie l'essence

GREVE - Pour éviter la galère dans les transports en commun ce mardi 26 avril, pensez au covoiturage. Karos offre l'essence, Citygoo supprime les frais de commission.

C'est la grève à la SNCF ce mardi 26 avril 2016, pour la troisième fois en deux mois. Vous n'avez pas de voiture et vous ne pouvez pas vous permettre de poser une RTT.

EN SAVOIR + >> Grève SNCF : un Transilien et un TGV sur deux en circulation mardi

Pensez au covoiturage. Non seulement vous arrivez à bon port mais aussi, en choisissant les bons réseaux, vous vous en tirerez pour peu de frais voire pour rien du tout.

Karos : gratuit pendant la grève
La startup Karos offre le trajet domicile-travail aux passagers pendant toute la durée de la mobilisation. Celle-ci payera directement l'essence aux conducteurs à la place des covoiturés. Pour en bénéficier, indiquez le code promo GREVETRAVAIL dans l'application.
>>  Téléchardez ici l'appli pour android <<
>> 
Téléchargez ici à l'appli pour iPhone << < b>

Si vous n'en avez pas déjà un, il faudra d'abord vous créer un compte. Accédez y ensuite à partir de l'icône située dans la barre de menu, en haut. Puis cliquez, en bas, sur la rubrique "Mes avantages". Saisissez enfin le code et enregistrez.

 Citygoo : la commission offerte
L'application mobile Citygoo , qui permet aux conducteurs de choisir eux-mêmes leurs tarifs (contrairement à Karos où la participation est calculée automatiquement en fonction du trajet), ne prélèvera aucune commission (10% du prix) sur les déplacements effectués ce mardi de grève. Pas de gratuité donc mais un petit coup de pouce toujours bon à prendre.
>>  Téléchargez ici à l'appli pour iPhone <<
>> 
Téléchargez ici à l'appli pour android <<

A LIRE AUSSI
>>
La carte de réduction 12-24 ans pour prendre l'avion
>>
Les derniers bons plans

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - 100.000 morts du Covid : "Nous n’oublierons aucun visage, aucun nom", promet Emmanuel Macron

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

Lire et commenter