Le monde d’après : 3 moyens de donner du sens à son argent

Le monde d’après : 3 moyens de donner du sens à son argent

Epargne, investissement, don… La crise que nous venons de traverser à donner matière à réflexion à bon nombre. Et en matière d’argent, il est possible de donner un sens à son utilisation.

Si la pandémie de coronavirus reste critique à l’international, la situation en Europe s’est nettement améliorée et le vieux continent se consacre désormais davantage à dessiner les contours du monde d’après qu’à enrayer l’épidémie. Vous souhaitez vous aussi donner un peu plus de sens à votre argent et soutenir les causes qui vous tiennent à cœur. Voici 3 moyens originaux de donner des sous à ce qui n’a pas de prix.

Faire un don

L’argent est nécessaire pour changer les choses et les ONG, associations et fondations qui œuvrent en faveur des plus pauvres, de la protection de l’enfance, de la sauvegarde de l’environnement, etc. ont toujours besoin de sous. Vous pouvez leur venir en aide en faisant un don, soit par chèque, soit par virement, ponctuel ou régulier. Votre don vous donnera droit à une réduction d’impôt variable selon le type d’organisme soutenu : 75 % du montant de votre don pour les organismes d’aide aux personnes en difficulté (Secours populaire, Secours Catholique, Croix Rouge, etc.) et 66 % pour les organismes d’intérêt général (associations culturelles, associations ou fondations reconnues d’utilité publique, etc.).

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre dossier Payer moins d’impôt en faisant une bonne action.

Épargner sur un livret développement durable

Via un livret épargne, il est également possible de mettre des sous de côté en soutenant la transition énergétique ou l’activité d’une société que vous souhaitez aider. En effet, le livret développement durable et solidaire (ex-Codevi) a pour vocation de financer des travaux d'économie d'énergie mais il sert également au financement des petites et moyennes entreprises et offre en plus la possibilité de réaliser un don à une entreprise relevant de l'économie sociale et solidaire (ESS).

Investir dans un fonds détenteur du label ISR

Enfin, il est possible d’investir son argent dans un fonds labellisé ISR (Investissement Socialement Responsable) qui sélectionne des entreprises selon les critères ESG (pour Environnement, Social, Gourvernance), c’est-à-dire selon des critères de développement durable. Ces fonds associent rentabilité financière et préoccupations environnementales, sociales et sociétales. Ces fonds ISR sont désormais relativement faciles d’accès car la loi Pacte oblige depuis 2020 les assureurs à proposer au moins un fonds ISR parmi les fonds proposés sur les supports en unités de compte des contrats d’assurance-vie.

Pour aller plus loin, consultez aussi notre dossier Comment choisir une assurance vie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas en 24h, la pression hospitalière s'accentue

Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Marthe Villalonga, un amour caché pendant 50 ans

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

Pour son retour, Trump ouvre la porte à sa candidature en 2024 et reste au Parti républicain