Le vrai coût de la rentrée scolaire

Le vrai coût de la rentrée scolaire

BUDGET - A la rentrée, les familles doivent dépenser 151 euros pour un enfant en CP, 338 euros en sixième et 406 euros en seconde, selon la Confédération syndicale des familles. Celle-ci déplore que l'allocation de rentrée scolaire (ARS) ne soit pas suffisamment modulée pour couvrir ces dépenses.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. La plupart des parents d'enfants scolarisés semblent mettre ce proverbe en application. En effet, 80% d'entre eux avaient déjà commencé, à deux semaines de la rentrée, à acheter des articles de papeterie, livres ou sac à dos, 66% des vêtements ou chaussures et 22% des produits informatiques ou de téléphonie, selon une enquête YouGov pour Ma-reduc.com .

Etaler les dépenses permet de mieux faire passer la couleuvre alors que le budget a augmenté de 3,40% cette année, selon une étude publiée le 25 août 2015 par la Confédération syndicale des familles ( CSF ). Celle-ci a calculé que la rentrée d'un élève en CP coûtera 151 euros en moyenne en 2015 (+0,76% par rapport à l'an dernier). Pour un collégien en sixième, la facture grimpe à 338 euros (+3,82%) et pour un lycéen en seconde générale à 406 euros (+4,40%).

En sixième : 190 ou 338 euros ?

Une enquête publiée une semaine plus tôt par Familles de France s'attachant à chiffrer le coût de la rentrée pour un élève de sixième indiquait un montant presque deux fois moindre (190,42 euros). Comment expliquer ces différences ?

EN SAVOIR + >> Le coût de la rentrée selon Familles de France

D'une part les éléments pris en compte ne sont pas les mêmes : Familles de France se cantonne aux fournitures (papetières et non papetières) et aux articles de sport, tandis que la CSF y ajoute les frais annexes (certains ouvrages tels que dictionnaires ou livre de poche hors manuels scolaires, assurance, photos de classe, coopérative...).

Modulation insuffisante de l'ARS

D'autre part, les familles enquêtrices n'ont pas relevé les mêmes prix : Familles de France leur demande de choisir des articles représentant le bon rapport/qualité prix pour durer un an, alors que la CSF ne leur donne aucune consigne, l'idée étant que l'enquêteur choisisse en fonction de ses habitudes de consommation. Une méthode plus réaliste.

L'allocation de rentrée scolaire (ARS), versée fin août aux familles modestes, s'élève à 363 euros pour un enfant de 6 à 10 ans, 383 euros de 11 à 14 ans et 396 euros de 15 à 18 ans. Son montant est donc amplement suffisant pour couvrir les dépenses en primaire mais trop juste pour le collège et le lycée. L'aide varie ainsi de seulement 33 euros entre la primaire et le lycée tandis que l'écart des dépenses est de 255 euros. Une "modulation très insuffisante", pour la CSF.

EN SAVOIR + 
>>  L'allocation de rentrée scolaire (ARS) de la Caf : y avez-vous droit ?

>> 
L'ARS désormais ouverte aux enfants handicapés en maternelle
>> Les astuces pour acheter vos fournitures vite et pas cher

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.