Les Britanniques boudent le champagne : les alternatives pétillantes

Mon argent

BULLES - Le prosecco détrône le champagne au Royaume-Uni. Les ventes du premier ont bondi de 79% en un an en volume alors que celles du second sont en recul de 0,4%. Parce qu'il existe d'autres vins effervescents de qualité, metronews a demandé au sommelier Emmanuel Delmas quelques conseils pour trouver des alternatives tout aussi pétillantes.

"Le champagne est irremplaçable". Pour le sommelier Emmanuel Delmas , chercher à "comparer l'incomparable" n'aurait pas de sens. "C'est une appellation spécifique, des cépages, un terroir et un savoir-faire bien particuliers", assure-t-il.

L'inconvénient, c'est que cette spécificité a un prix. Ce qui n'a pas échappé aux consommateurs du Royaume-Uni, qui plébiscitent désormais le prosecco, moins cher et tout aussi pétillant. Les ventes (en volume) de ce vin italien ont bondi de 78,8% sur un an Outre-Manche, selon les chiffres compilés à la mi-juillet 2015 par le cabinet américain IRI. Dans le même temps, celles du prestigieux vin français ont baissé de 0,4%. 

Vin effervescent de belle qualité

Il faut dire qu'"un champagne ne peut pas coûter moins de 15 euros dans la mesure où il faut 1,6 kilo de raisins pour élaborer l'équivalent d'une bouteille. A environ 6 euros le kilo, cela correspond à 9 euros rien que pour la matière première. Il faut ensuite ajouter l'élaboration et l'élevage. Seules quelques maisons possédant leurs propres vignes peuvent en proposer moins cher mais la qualité ne sera pas au rendez-vous", assure le connaisseur.

EN SAVOIR + >> Conseils du sommelier pour choisir votre champagne

Si vous ne souhaitez pas trop dépenser, vous profiterez donc davantage d'un vin effervescent de belle qualité que d'un champagne qui n'est pas à la hauteur. "Partout en France, on trouve des vignerons consciencieux, de véritables jardiniers de la vigne proposant des vins effervescents remarquables", ajoute-t-il. Alors si vous voulez vous essayer à d'autres bulles de qualité, voici quelques exemples soufflés par notre sommelier :

Vouvray et Montlouis en Loire, blancs pétillants remarquables chez Jacky Blot, François Chidaine ou Philippe Foreau notamment.

Vins blancs de Savoie effervescents du domaine Belluard à Ayze, avec des bulles fantastiques, entre 10 et 14 euros la bouteille.

Crémants du Jura, de  Loire, de Bordeaux, etc., élaborés par des vignerons amoureux de leur terre. On y trouve des bulles épurées mais il ne faut pas faire l'erreur de comparer ces mousseux à du champagne.

Le Moscato d'Asti, un vin blanc italien du Piémont, à la fois fin, croquant et aromatique. Il titre à 6 degrés d'alcool et s'accorde bien avec les desserts. Comptez entre 10 et 13 euros pour une bonne bouteille. Ne confondez pas avec l'Asti – tout court – à environ 4 euros la bouteille, bien trop gazeux.

Vins de Gaillac, là encore, on trouve des vignerons impliqués dans le travail des vignes. Quelques-uns révèlent de jolies bulles, issues du cépage mauzac notamment.

Retrouvez aussi les conseils d'Emmanuel Delmas sur son Blog du Sommelier dans son ouvrage Vins - Leçons de dégustation , aux éditions de La Martinière.

EN SAVOIR + >> Les bons accords mets et vins

Lire et commenter