Les jouets vont-ils coûter plus cher à cause d'une nouvelle taxe de 3% ?

Photo d'illustration

ACHAT - Une écotaxe de 3% pourrait s'ajouter au prix de chaque jouet vendu à compter de 2022. Le cas échéant, les fabricants ne cachent pas leur intention de la répercuter au client.

Les jouets coûteront-ils bientôt plus cher ? Selon une information dévoilée par RTL lundi 12 octobre, une éco-contribution de 3% à la charge des fabricants devrait s'appliquer dès janvier 2022 sur chaque vente. C'est en tout cas le souhait du gouvernement pour financer la collecte, le tri et le recyclage de ces produits une fois arrivés en fin de vie. Une telle taxe est déjà en place pour les piles ou les médicaments. 

Telle qu'envisagée, cette contribution n’apparaîtrait pas explicitement sur l'étiquette car elle n'a pas vocation à être payée par les clients. Reste donc à savoir si les fabricants, pour qui ce pourcentage peut justement représenter leur bénéfice, vont la répercuter entièrement ou au moins en partie sur le prix.

Lire aussi

Les fabricants comptent chiffre le coût de la mesure

Selon RTL, les fabricants ne cachent en tout cas pas leur intention de répercuter cette potentielle éco-contribution sur le consommateur. Afin de déterminer leur future politique tarifaire, les professionnels comptent chiffrer le coût de la mesure.

Le chiffre d'affaires du marché du jouet représentant 3,5 milliards d'euros par an, la somme récupérée via cette possible contribution avoisinerait les 10,5 millions d'euros par an, selon les calculs de la radio. La marque Smoby a par exemple calculé que dans son cas cette dépense supplémentaire pourrait remettre en question soixante postes et empêcher des investissements. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Covid-19 : en Allemagne, les restrictions contre les non-vaccinés divisent

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.