Coronavirus : la suspension des loyers et factures, qui peut en bénéficier ?

Coronavirus : la suspension des loyers et factures, qui peut en bénéficier ?
Mon argent

LOGIQUE - Bercy a explicité ce mardi les contours d'une mesure annoncée la veille par l'Élysée : la suspension des loyers et factures concerne-t-elle toutes les entreprises en difficulté ? Les foyers y sont-ils également éligible ?

Qui est concerné par la suspension des loyers et des factures annoncée par le chef de l'État dans son allocution de lundi 16 mars ? Le sujet est revenu ce mardi matin pendant la séance de questions-réponses qui a suivi la conférence de presse (téléphonique) organisée par Bercy pour détailler les mesures de soutien aux entreprises et aux salariés. N'en déplaise aux particuliers qui se voyaient déjà exonérés de leurs dépenses liées au logement, ces mesures ne leur sont pas destinées. 

Explicitant la phrase pourtant sans équivoque d'Emmanuel Macron ("Les factures d’eau, de gaz ou d’électricité ainsi que les loyers devront être suspendus"), le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a clairement précisé ce mardi que le dispositif s'adresserait "uniquement aux petites entreprises les plus impactées" par la crise du coronavirus. 

Lire aussi

Pour cause, explique le patron de Bercy, "les particuliers continuent de percevoir leur salaire quand ils sont en activité partielle". Chercher à les soulager de ce type de charges n'a donc pas lieu d'être. Accorder ces facilités aux professionnels dont l'activité s'est arrêtée ou écroulée a en revanche du sens. À noter toutefois que ces mesures ne s'appliquent de toute façon pas de manière systématique, puisqu'il s'agit d'un geste demandé aux bailleurs et aux fournisseurs d'énergie.

Concernant les factures d’électricité et de gaz, le patron de Bercy a précisé qu'il négociait avec EDF et GDF pour que les entrepreneurs bénéficient d'"un report sur demande". Quant aux loyers, une négociation portant sur leur report ou leur suspension était sur le point d'aboutir avec le Conseil national des centres commerciaux (CNCC), qui fédère les acteurs de l'industrie des centres commerciaux (à l'arrêt depuis dimanche matin). 

En vidéo

Commerces, activités... quels établissements restent ouverts ?

Pour les autres bailleurs privés, qui peuvent se le permettre, le gouvernement en appelle "à la solidarité de chacun". Pour l'heure, les modalités pratiques pour bénéficier de cette souplesse n'ont pas encore été détaillées. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent