Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter le 1er novembre

Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter le 1er novembre

FACTURE - L'augmentation des tarifs règlementés du gaz, engagée cet été, se confirme. Elle s'élèvera ainsi à 1,6% en moyenne au 1er novembre, annonce ce lundi la Commission de régulation de l'énergie.

Près de 3,8 millions d'abonnés sont concernés. Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont augmenter en moyenne de 1,6% hors taxes le 1er novembre, indique ce lundi 26 octobre la Commission de régulation de l'énergie (CRE), l'autorité administrative qui veille sur le fonctionnement du marché de l'énergie en France. 

La hausse n'affecte cependant pas tous les abonnés concernés dans les mêmes proportions. En détails : elle se limite à 0,4% en moyenne pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson ;  0,9% en moyenne pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude ; et 1,7% en moyenne pour les foyers qui se chauffent au gaz. 

Lire aussi

Un mécanisme de lissage pour éviter des hausses trop brusques

Cette augmentation s’explique par "les évolutions des prix du gaz sur les marchés internationaux et notamment sur le marché du gaz naturel liquéfié", explique la CRE. Tout en rappelant qu'un "mécanisme de lissage de l’évolution des tarifs réglementés de vente de gaz naturel entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 a été mis en place", pour limiter des hausses trop brusques au dernier trimestre. Sans ce lissage, le bond tarifaire aurait atteint "5,7%".

Ces tarifs avaient ainsi déjà augmenté ces précédents mois (en moyenne de 4,7% en octobre, 0,6% en septembre et 1,3% en août). Etant donné que la tendance globale est au repli depuis deux ans, ces tarifs ont cependant baissé de 19,1 % au total depuis janvier 2019. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Femme décapitée à Agde : ex-boxeur et ancien candidat FN, le profil du suspect se dessine

Mort d'un étudiant nantais vacciné : l'autopsie renforce l'hypothèse d'un lien avec AstraZeneca

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.