Les ventes de contrefaçons se multiplient sur la plateforme Vinted

Les ventes de contrefaçons se multiplient sur la plateforme Vinted

SHOPPING – Vinted, le leader des ventes et achats de vêtements d'occasion entre particuliers, cartonne en France depuis 2013 avec deux transactions réalisées par seconde. Mais de plus en plus d'arnaques sont signalées.

Un Français sur quatre est inscrit sur Vinted. Lancée en 2013 par deux Lituaniens, la plateforme rencontre un grand succès dans l'Hexagone avec 16 millions d'abonnés. Mais cette performance ne va pas sans son lot d'arnaques. 

Dès que les articles mis en ligne montent en gamme, le risque de se faire piéger augmente. "Ce qui me fait peur, c'est quand il n'y a pas d'étiquette", explique la blogueuse Juliette Kitsch dans l'enquête de "Sept à Huit" en quête de cet article. "Sans étiquette, je n'ai pas la preuve que c'est authentique. Je pense qu'on peut faire des bonnes affaires sur ce site, mais il faut faire extrêmement attention. Je ne cherche jamais des marques très connues comme Dior ou Chanel parce qu'elles sont très contrefaites."

Toute l'info sur

Sept à huit

N'achetez pas du luxe sur Vinted, ça n'existe pas.- Vendeur de la boutique Dior

Une autre jeune fille, moins vigilante, a été victime de contrefaçon sur Vinted. Après avoir écumé la plateforme, elle craque pour une paire de baskets Dior à 600 euros au lieu de 900 euros en magasin. Mais quelques jours après la réception du colis, sa joie laisse place à l'amertume. Elle a des doutes sur l'authenticité du produit. "À l'intérieur de la chaussure, il y a des fils qui s'enlèvent. La marque a précisé que si des fils s'enlèvent, ce n'est pas normal. Ce sont des petits détails pas décelables tout de suite", relate sa maman Véronique. 

 

Un autre détail alimente la suspicion de l'acheteuse."Sur la facture, il y a des fautes d'orthographe", souligne Véronique. Celle-ci est rédigée en anglais et il manque par exemple un "a" au mot "understand". "Comme c'est une marque de luxe, je pense qu'ils sont très vigilants sur l'orthographe de leur document." 

Afin d'en avoir le cœur net, Véronique se rend à la boutique Dior sur la célèbre Avenue Montaigne à Paris. "Ceci n'est pas une facture, affirme une vendeuse de la boutique de luxe. Ce n'est ni le format, ni le logo, ni le papier. Il n'y a rien qui est vrai là-dedans. C'est une fausse facture qui a été éditée." "N'achetez pas du luxe sur Vinted, ça n'existe pas", ajoute son collègue. 

Je suis sortie bredouille (du commissariat) sans basket et avec 600 euros en moins.- Alice, 22 ans, acheteuse sur Vinted

Des centaines de contrefaçons ont en effet été signalées sur la plateforme l'année dernière. Afin de lutter contre ce fléau, Vinted a instauré des conditions de remboursement spécifiques. "L'acheteur a la possibilité de suspendre la transaction dans les deux jours suivant la livraison et de faire part de ses doutes sur l'authentification de l'objet (...). Si nous avons suffisamment d'indications fortes et convaincantes que l'objet reçu est une contrefaçon, nous offrons un remboursement à l'acheteur."

Cependant, la fille de Véronique a validé la transaction immédiatement après avoir réceptionné sa commande. Le dernier recours possible pour espérer récupérer le montant de la paire de baskets : se rendre dans un commissariat."Maintenant on va aller porter plainte, on ne peut pas se permettre de perdre 600 euros, c'est pas possible", peste sa mère. 

En allant porter plainte, Alice, victime de la même mésaventure, ressort déconcertée. "Les policiers m'ont dit 'écoutez ce sont des fausses, vous ne pouvez pas garder la paire, c'est interdit en France d'être possesseur de contrefaçon'. Donc, ils ont saisi la paire. Au final, je suis sortie bredouille sans baskets et avec 600 euros de moins sur mon compte en banque..."  Pour trouver du réconfort, la jeune femme s'est tournée vers un groupe Facebook de plus d'un millier d'escroqués, comme elle, sur Vinted. 

Lire aussi

Ces arnaques ne devraient pas se produire. La plateforme a mis en place un algorithme capable d'identifier et de bloquer les contrefaçons à partir d'éléments fournis par les marques de luxe et l'aide de spécialistes chargés d'analyser les photos publiées par les internautes. Mais ce dispositif n'est pas infaillible puisque des articles passent entre les mailles du filet. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Alerte enlèvement : une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

EN DIRECT - États-Unis : Pfizer dit pouvoir livrer 10% de doses de vaccins de plus que prévu d'ici fin mai

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter