Livret A dans le rouge : où (mieux) placer votre argent ?

Livret A dans le rouge : où (mieux) placer votre argent ?

DirectLCI
BANQUE - Le livret A se déplume. Sur les dix premiers mois de l'année, la décollecte (différence entre les dépôts et les retraits) a atteint 8,5 milliards d'euros. Son taux de rémunération (0,75%) n'a en effet jamais été aussi bas. Voici des alternatives qui rapportent plus et sans risque.

Son taux de rémunération est historiquement bas à 75% et cela le rend peu attractif. Le livret A attire moins les épargnants au point qu'ils ne mettent plus d'argent sur ce placement et même en retirent. Résultat, la décollecte  s'accélère. Ce livret a ainsi vu s'évaporer en octobre 2,29 milliards d'euros, selon des données publiées lundi 23 novembre par la Caisse des dépôts . Sur les dix premiers mois de l'année, la décollecte  atteint 8,50 milliards d'euros.

Pourtant, nous épargnons toujours plus. Mais sur de meilleurs placements. Le tout, c'est de les connaître. Avec une inflation négative (-0,3% sur un an), les taux ont dégringolé. Même si le Livret A a l'avantage de garder votre argent disponible et d'être défiscalisé, avec son rendement à 0,75%, il y a des placements plus rentables. Voici les plus intéressants.

EN SAVOIR + >> 3 raisons de choisir le placement préféré des Français

 Le PEL : taux fixé une fois pour toutes
"Même s'il n'est rémunéré plus qu'à 2% depuis février 2015 (1,69% après prélèvements sociaux), le Plan épargne logement (PEL) est plus intéressant que le livret A mais ne répond pas à la même logique car il nécessite de bloquer son épargne quelques années", observe Philippe Crevel, secrétaire général du Cercle des épargnants . Par exemple 10.000 euros placés sur un PEL vous font gagner 693 euros net d'impôt au bout de quatre ans, contre 300,21 euros si vous les aviez laissés sur un livret A à 0,75%. Le taux du PEL est fixé une fois pour toutes à l'ouverture et son plafond est limité à 61.200 euros. Pendant les quatre premières années, vous vous engagez à verser un minimum de 540 euros par an (soit 45 euros par mois). Après cette période, vous pourrez, en outre, toucher une prime d'Etat si vous faites une demande de crédit immobilier épargne logement.

 L'assurance vie : l'épargne n'est pas bloquée
Ces contrats offrent des "taux de rémunération avoisinant généralement les 2,2% ou 2,4%, bien plus avantageux que le livret A", souligne l'économiste. Vous bénéficiez d'une fiscalité intéressante si vous conservez votre contrat plus de huit ans. Vous avez la garantie de récupérer votre capital et, contrairement aux idées reçues, vous pouvez débloquer votre épargne à tout moment. "Mais comme le retrait prend 10 à 15 jours, conservez 1000 euros sur votre livret A pour faire face à des dépenses que vous n'auriez pas prévues ", conseille Hervé Tisserand, directeur général et cofondateur d' altaprofits.com , pionnier de l'assurance-vie en ligne.

 Les livrets fiscalisés : des taux gonflés à l'ouverture
Ce sont des livrets d'épargne avec taux bonifiés pendant les mois qui suivent la souscription. Il s'agit par exemple du livret Société générale à 4% pendant 3 mois puis 0,40%, du livret d'épargne orange d' ING Direct  à 3% pendant deux mois (puis 0,50%), du livret  Bforbank  à 3% pendant trois mois (puis 0,85%). Ces livrets sont fiscalisés, autrement dit vos intérêts sont soumis à l'impôt sur le revenu. Passé la période promotionnelle, le rendement risque alors de devenir peu rentable. Une fois passée la première année, rien ne vous empêche de déplacer cette épargne.  

EN SAVOIR +

>> Assurance-vie : et si vous étiez riche sans le savoir ?
>> 
Le rendement de l'assurance-vie en baisse pour 2014
>>  Banque : c'est quoi des "frais de tenue de compte" ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter