Loto, EuroMillions : comment on apprend à être riche

Loto, EuroMillions : comment on apprend à être riche
Mon argent

LOTO - Être riche, ça se prépare. Les gagnants des bons numéros aux tirages du Loto ou de l'EuroMillions le savent. Pourquoi ? Parce qu'ils sont passés par un service très spécial de la FDJ. Résultat : les gagnants sont de nouveaux riches de mieux en mieux préparés.

Être super-riche, ça ne s'apprend pas dans la seconde. Consciente de l'enjeu, la Française des jeux accompagne depuis plus de 20 ans ceux qui ont gagné plus d'un million d'euros grâce à leur tirage, que ce soit au Loto ou à l'EuroMillions. 

"C'est bien sûr une grande joie mais aussi un événement marquant face auquel tout le monde n'est pas armé de la même façon", explique à metronews Olivia Miray-Jacta, responsable du service Grands gagnants de la FDJ . A l'occasion des 40 ans du Loto, elle raconte à metronews les coulisses de ce service très spécial. 

EN SAVOIR + >> La saga Loto en chiffres  

Le choc de l'annonce
"Le gain c'est l'inconnu." Cela implique un changement de vie important, comme une naissance, un déménagement ou encore la reprise d'une société. Les réactions sont extrêmement variées, du gagnant incrédule qui "appelle plusieurs fois pour se faire confirmer le gain" au "grand costaud qui se met à sangloter à la remise du chèque" sans oublier la "crise de rire" intarissable.

Des ateliers : "Comment devient-on riche ?"
La cellule est présente à l'annonce du gain et lors de la remise du chèque quelques jours plus tard. Ensuite un suivi est proposé à travers une vingtaine d'ateliers par an sur les thèmes de la finance et des relations humaines. "Des gagnants d'âges et de milieux très différents s'y rencontrent. Les nouveaux profitent des petites astuces des anciens. Un psychologue est aussi présent au delà de 2 millions d'euros". 

La finance pour les nuls
Au programme de l'atelier "banque et placement" : un tour d'horizon du panel des placements et une description du rôle des comptables, fiscalistes ou autres gestionnaires de patrimoine. "L'idée est de donner les clés pour être plus à l'aise face au banquier".

EN SAVOIR + >> Les affiches du tirage du vendredi 13 présentée par la FDJ

Les nouveaux riches ont les pieds sur terre
Cet argent si soudain fait-t-il perdre pied ? Pas tant que cela, à en croire la FDJ : "On rêve tous de gagner mais quand cela arrive on redescend vite sur terre. Les gagnants ont tendance à gérer leur argent en bon père de famille car ils sont conscients de la difficulté des autres en temps de crise."

Bien sûr, ils savent aussi se faire plaisir. "Ils en profitent aussi pour organiser un voyage, s'offrir une belle voiture, acquérir une maison et mettre les enfants à l'abri du besoin. Mais rien à voir avec le danger qui guette certains sportifs qui gagnent beaucoup et dépensent beaucoup d'un coup."

"Au revoir président"... pas tout de suite
"Certains gagnants viennent chercher leur chèque à l'heure du déjeuner et repartent travailler dans la foulée. A l'inverse, un ouvrier qui travaillait de nuit pour un petit salaire s'est empressé de démissionner avant même de le récupérer". Le principal danger consiste à bouleverser le quotidien du jour au lendemain. Avant de claquer la porte, "l'idéal est d'avoir un projet, que ce soit monter une affaire, ouvrir une maison d'hôte, faire le tour du monde ou encore vous occuper d'une association."

EN SAVOIR + >> "Près de 8 millions de personnes jouent le Vendredi 13"

Garder le secret : la fausse bonne idée
"C'est compliqué de cacher la vérité car l'entourage va forcément remarquer des changements et imaginer des choses. Rester dans le mensonge est inconfortable et frustrant. On conseille de prendre le temps de digérer et de voir après s'il est opportun de le dire. C'est pareil pour les enfants, il n'est pas nécessaire de le dire trop tôt.

 N'écrasez pas vos amis
"Un véritable ami est là pour les galères comme pour les bonnes nouvelles. Un tri se fait naturellement. Il n'empêche que l'entourage ne comprend pas toujours que le gagnant n'ait pas les mêmes envies. D'où la nécessité d'échanger pour comprendre l'autre." Pour ne pas créer de malaise, "on préconise de partager cette chance en organisant des vacances, plutôt que d'offrir un chèque ou un sublime cadeau que le destinataire ne pourra pas vous rendre, par exemple en louant un chalet à la montagne et en laissant les copains payer leur billet de train."

Maintenant que vous savez tout ça, vous pouvez en être sûr : si vous gagnez, tout se passera au mieux. 

EN SAVOIR + >> Notre dossier EuroMillions et jeux à gratter

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter