Prisunic, Raider, Yes, Tang... Ces marques cultes qui ont disparu

Mon argent
Il voulait défendre le salaire de base d'une vendeuse mais il est passé pour un ringard en parlant de celle de Prisunic. Alain Juppé est peut-être nostalgique des marques cultes qui ont disparu. Mammouth, Raider, Sironimo, Merveilles du monde... Ah, on sent que vous aussi.
1/10Le premier magasin Prisunic a ouvert le 1er décembre 1931. La franchise est considérée comme l'ancêtre des supermarchés. Juppé est-il un brontosaure parce qu'il cite la marque comme sa référence de la grande distribution ? Pas tant que ça : la dernière enseigne a fermé en 2002.

PRISUNIC

2/10 La contrepèterie "Mammouth écrase les prix" >> "Mamie écrase les prouts" était-elle voulue ? Nul ne le saura. Rachetée par Auchan, l'enseigne a peu à peu disparu. Le dernier hypermarché pachydermique, dans l'Oise, a fermé ses portes en 2009.
3/10 Vous le reconnaissez. C'est lui qui vous fait passer pour un vieux quand vous oubliez qu'il s'appelle désormais Twix.

CAPTURE YOUTUBE

4/10 Elle était la première chaîne gratuite privée en France en 1986. Mais 6 ans auront suffit à la chaîne de Silvio Berlusconi pour être plongée dans des déboires financiers tels qu'elle aura aussi été la première chaîne française à disparaître. 

CAPTURE VIDÉO

5/10 "Myrys, pour être jolie sans faire de folie", chantait Sylvie Vartan. Las, après le succès populaire, Myrys a fermé définitivement en 2000. La marque est en vente. 

CAPTURE INA

6/10 Les biscuits Thé ont été été utilisés par plusieurs générations pour confectionner gâteaux, tiramisu, etc. Ils étaient le fleuron (avec les petits Brun) de la marque familiale Brun. Aujourd'hui, la marque a disparue mais ces basiques du goûter ont trouvé des descendants.

CAPTURE VIDÉO

7/10 "Si l'Alsacienne a de grandes oreilles, c'est pour mieux écouter les gourmand !" Chamonix, Résille d'Or, Palmito... autant de biscuits cultes de l'ancienne marque. Las, LU l'a rachetée. Mais si les petits gâteaux ont changé de nom et de pavillon, ils existent toujours sous un autre nom.

CAPTURE

8/10 Sironimo, c'est ri-go-lo ! En 1990, Pernod-Ricard crée le sirop pour les enfants (mais qui peut aussi aller dans le pastis). Une pub, un tube. Mais la marque sera rachetée par le leader Teisseire en 1995, avant de disparaître.

CAPTURE YOUTUBE

9/10 Quand Itinéris lance une offre grand public, c'est Ola. Et à l'époque, ça coûtait l'équivalent de 20 euros pour 1 heure de communication. Mais comme généralement le portable était un Nokia (là aussi, ça date), on pouvait jouer à Snake. Avec une batterie qui tient une semaine, il y avait même de quoi faire un paquet de parties.

CAPTURE

10/10 Le déodorant Sintony , décliné dans toutes les couleurs entre 1983 et 1987. Son petit plus : moitié déo, moitié parfum. Mais l'argument n'a pas suffi à le faire perdurer.

Capture d'écran / Ina.fr

Sur le même sujet

Plus d'articles