Mauvaise nouvelle pour les clients : échanger ou revendre certains billets SNCF devient impossible

Mauvaise nouvelle pour les clients : échanger ou revendre certains billets SNCF devient impossible

Mon argent
DirectLCI
CHANGEMENT - En toute discrétion, la SNCF a supprimé fin septembre la possibilité de céder ou revendre à quelqu'un d'autre certains billets de train non échangeables et non remboursables. Les Prem's et les 100% Eco donnent désormais obligatoirement lieu à un e-billet nominatif (et non modifiable) dès l'achat.

L'écologie a-t-elle bon dos ? La SNCF ne propose depuis le 27 septembre plus que des billets dématérialisés pour les voyages non échangeables et non remboursables. Ainsi, les billets Prem's dans les TGV et les billets 100% Eco pour les Intercités ne peuvent plus être achetés sous leur forme traditionnelle cartonnée. 


Triple objectif revendiqué par la compagnie ferroviaire, ce jeudi 18 octobre, auprès de nos confrères du Parisien : réaliser des économies, moins polluer et permettre au client de rééditer un billet perdu. 

En vidéo

La SNCF fait exploser la dette de la France

Dégât collatéral pour le voyageur, le e-billet devient obligatoirement nominatif au moment de l'achat. Il est ainsi désormais impossible de modifier le nom du passager après coup (ce qui était jusqu'ici possible tant que le billet n'avait pas été édité). Ces billets ne peuvent donc plus être revendus ou échangés sur les plateformes spécialisées, du type Trocdestrains, Kelbillet ou Zepass. Un usager a lancé une pétition (accessible ici),  à l'attention de Guillaume Pépy, le patron de la SNCF, pour demander que le changement de nom des billets en question soit de nouveau possible. 


Maigre consolation pour les voyageurs, les billets échangeables et modifiables, plus chers, ne sont pas (encore) concernés par ces restrictions. Pour eux, l'écologie attendra.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter