Mille Bornes... to be alive

Mille Bornes... to be alive

DirectLCI
JEU - Le célèbre jeu de société fête cette année ses 60 ans. L'occasion de revenir sur un parcours jalonné de succès.

Comme le Bordeaux, le Mille Bornes se bonifie avec le temps. Et ce n'est sans doute pas un hasard si le célèbre jeu de société est né en Gironde. C'est en 1954, sur les bords du bassin d'Arcachon, qu'Edmond Dujardin crée le Mille Bornes. Un succès immédiat qui dépasse rapidement nos frontières. Son aspect très franchouillard séduira très vite... les Américains.

En 1965, il s'écoule un demi-million d'exemplaires aux Etats-Unis et 100 000 au Canada. Aujourd'hui, et alors que le Mille Bornes fête ses 60 ans cette année, le célèbre jeu est toujours fabriqué dans l'Hexagone (pour partie à Nancy, en Corrèze et à Bayonne) et son succès ne se dément pas. Plus de 10 millions d'unités se sont vendues dans le monde depuis sa création et il s'en écoule 300 000 exemplaires par an.

Une appli, un jeu vidéo et une nouvelle version express

Passage au XXIe siècle oblige, le jeu existe également sous la forme de jeu vidéo (Nintendo DS, 60 euros) et d'une application pour iPhone (1,79 euro) et iPad  (4,49 euros). Afin de s'adapter aux exigences de rapidité des jeux actuels, l'éditeur Dujardin lance, en plus du mode classique, increvable, une version "fun & speed". Si les puristes du jeu regretteront notamment le graphisme des cartes originales – elles ont été modernisées -, le déroulement du Mille Bornes se révèle en effet plus rythmé.

L'objectif est toujours d'être le premier à faire 1000 bornes, les règles évoluent pour permettre à chaque joueur, de deux à quatre personnes et à partir de 6 ans, de jouer à chaque tour. Même en cas de panne quelconque et sans avoir besoin du fameux feu vert de départ. Idéal pour démarrer sur les chapeaux de roues.

Mille Bornes classique : 19,99 euros
Mille Bornes fun & speed : 13,99 euros

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter