Montant, taux, précautions... cinq choses à savoir sur la fraude aux chèques

Une série de chèques / Photo d'illustration
Mon argent

CONTREFAÇON - Le chèque est désormais le moyen de paiement proportionnellement le plus fraudé, selon un rapport publié ce mardi par la Banque de France. Retrouvez quelques chiffres éloquents et des recommandations pour limiter les risques d'escroquerie.

De façon paradoxale, le chèque a beau être de moins en moins utilisé, il est de plus en plus contrefait. Le rapport annuel 2019 de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement (une instance qui dépend de la Banque de France, ndlr.), publié ce mardi 22 septembre, détaille et chiffre les escroqueries dont il fait l'objet. Voici cinq choses à savoir sur les fraudes qui touchent ce moyen de paiement pourtant en déclin.

Lire aussi

Montant fraudé en hausse de 20%

Passé au crible dans ce rapport de 86 pages, le chèque est le moyen de paiement le plus fraudé pour un montant total de 539 millions d’euros en 2019, en hausse de 20% par rapport à 2018. Sa part dans la fraude totale aux moyens de paiement (en comptant donc aussi le virement, le prélèvement et la carte bancaire) atteint ainsi 46% (contre 40% pour la carte bancaire). Alors qu'il est de moins en moins utilisé et ne représente plus que 6% des transactions.

Taux de fraude plus important que celui de la carte

En hausse continue depuis quatre ans, le taux de fraude du chèque monte en flèche pour atteindre 0,066%, soit statistiquement 1 euro de fraude pour 1.510 euros de paiement. Ce taux dépasse pour la première fois celui, stable, de la carte bancaire (0,064%), qui est de loin le moyen de paiement le plus utilisé. Le chèque est donc le moyen de paiement proportionnellement le plus fraudé.

Déclin accéléré par le confinement

L'an dernier, 1,6 milliard de chèques pour un montant total de 814 milliards d'euros ont été émis. C'est 9% de moins qu'en 2018 tant en nombre qu'en valeur. Un déclin continu depuis les années 2000... que le confinement a accéléré (comme pour les espèces) au profit de la carte bancaire. Après un net repli de 60% en avril 2020, l'usage du chèque a repris quelques couleurs sans pour autant retrouver son niveau d'origine. Il est ainsi désormais en repli de 20% par rapport à avant la crise sanitaire.

Vol, falsification ou contrefaçon

Il existe trois types de fraudes pour un montant moyen de 2.938 euros en 2019 :

• Les chèques perdus ou volés soit utilisés pour régler l'achat d'un bien ou d'un service soit encaissés sur un compte ouvert sous une fausse identité ou sur celui d'une tiers personne. Dans ce dernier cas, en fort développement, le fraudeur a recours à des "mules" recrutées via les réseaux sociaux. Celles-ci sont chargées, contre promesse de rémunération, d’encaisser les chèques frauduleux sur leurs propres comptes bancaires, puis de lui reverser les fonds.

• La falsification de vrais chèques régulièrement émis via la modification (gommage, grattage, rature...) de son montant ou de son bénéficiaire.

• La fabrication de toutes pièces de chèques contrefaits. 

En vidéo

ARCHIVE - Le chèque, le moyen de paiement le plus falsifié

Quelques précautions utiles

Le vol de chéquier étant susceptible de se produire en amont de la distribution (chez les fabricants et/ou expéditeurs, les transporteurs vers les agences bancaires, dans les boîtes aux lettres), informez votre banque en cas de retard constaté.

Pour limiter le risque de falsification, effectuez un remplissage dans les règles de l'art : ni ratures ni surcharges, inscription du nom du bénéficiaire et du montant en chiffres et en lettres sans laisser d’espace libre, trait tiré sur l’espace restant non utilisé, lieu et date renseignés en même temps que les autres mentions, signature ne débordant pas sur la ligne de chiffres en bas du chèque. Ne signez en aucun cas un chèque en blanc.

Enfin, si vous êtes bénéficiaire d’un chèque de banque (par exemple si vous vendez une voiture), contactez l'établissement émetteur en recherchant vous‑même ses coordonnées (sans vous fier aux mentions indiquées sur le chèque) pour en confirmer la validité avant de finaliser la transaction.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Lutte contre l'islamisme : Macron et Darmanin à Bobigny cet après-midi

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

EN DIRECT - Covid-19 : des élèves français et leurs enseignants placés en quarantaine en Grèce

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent