Netflix affiche (pour de faux) des tarifs à la hausse

Netflix affiche (pour de faux) des tarifs à la hausse
Mon argent
DirectLCI
DRÔLE DE MÉTHODE - Netflix affiche en ce moment des tarifs en hausse pour certains internautes souhaitant s'abonner. Il s'agit en fait d'un "test" qui ne sera pas forcément effectif sur la facture, rapporte ce mardi Le Parisien.

C'est à la gueule du client. Netflix affiche des grilles tarifaires variables depuis quelques jours. Certains internautes souhaitant s'abonner au service américain de vidéos à la demande se sont vu proposer des tarifs supérieurs aux montants habituellement pratiqués jusqu'ici. L'offre standard a ainsi pu apparaître à 12,99 euros (au lieu de 10,99 euros), et la formule premium à 17,99 euros au lieu de 13,99 euros. 


Interrogé mardi 5 mars sur cette étrange politique tarifaire par nos confrères du Parisien, Netflix a expliqué qu'il s'agissait en fait d'"un test". Autrement dit, cet affichage de prix gonflés sert à estimer "quelle valeur les utilisateurs accordent à Netflix". Tous les internautes cherchant à s'inscrire ne sont d'ailleurs pas touchés par cette expérimentation. Une tentative effectuée ce mercredi 6 mars par LCI a par exemple fait apparaître la grille habituelle. 

Augmentation des prix en janvier aux Etats-Unis

Dans la pratique, les clients s'étant abonnés malgré les prix rehaussés pourront ainsi ne pas se voir appliquer la hausse. Sur le plan juridique, la manœuvre interroge. En principe, comme le rappelle une avocate interrogée par le quotidien, "il est interdit d'afficher un prix qui n'est pas le bon" mais dans ce cas précis, où le client paiera finalement moins qu'annoncé, "il est difficile de faire constater un préjudice pour le consommateur".


Un drôle de procédé qui témoigne en tout cas du fait que la grille tarifaire reste au centre des préoccupations de Netflix. La révision des prix est en effet dans l'air du temps : aux Etats-Unis en tout cas, les clients ont eu affaire en janvier à une augmentation de respectivement 1 et 2 dollars pour les deux premières formules.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter